AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Jeu 30 Oct 2014 - 19:10



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.
Un chose était sûre, Penny savait comment s'y prendre pour perturber son ami, pour capter son entière attention. Et c'était ce qu'elle voulait. Capter son attention et lui faire oublier la révélation que -S avait voulu lui faire. Une chose était sûre, elle aurait sa vengeance. Elle trouverait ce maître-chanteur et lui ferait payer pour ce qu'il avait fait et devait sans doute prévoir de faire dans le futur. Mais pour le moment, elle comptait simplement distraire Connor. Elle ne voulait pas plus de questions ni même y penser. Elle était dans son droit quand elle avait fait ce qu'elle avait fait. On pouvait toujours la regarder méchamment en le sachant ça n'empêcherait rien. Elle avait encore le droit de décider de sa vie même si certaines personnalités étaient contre. Elle ne pensait pas que Connor l'aurait été mais elle voulait simplement tirer un trait. Il n'avait même pas besoin d'être au courant, il n'était pas vraiment concerné dans le fond. Enfin un peu … mais il restait quand même le fait qu'elle avait le droit de disposer de son corps comme elle le souhaitait peu importe l'avis de son ami.

Penny ignora sa vaine tentative pour reprendre le contrôle, jouant avec son corps, le caressant et se collant à lui, lui rappelant sans doute la situation un peu plus tôt dans la journée. Soudainement plaquée contre le mur, un sourire malin inonda son visage en comprenant qu'elle avait gagné cette manche. Un moment de répit et un instant de plaisir qu'elle comptait bien prolonger. L'épuiser, c'était l'idée numéro deux. Il en oublierait le reste. Lui collé à elle, elle collée au mur, la situation ne semblait ni déplaire à l'un et l'autre. La jeune femme décida d'accentuer son excitation, remuant, bougeant au niveau du bas-ventre du flic. Affichant ce visage de tentatrice qui lui était familier, elle lança le pari, le poussant à aller au bout de ses dires. Une punition … elle l'attendait. « Me punir ? … J'attends de voir ça. »  Fit-elle avant de se retourner, à présent face à son ami, les mains extrêmement baladeuses, saisissant les seules barrières qui empêchaient son partenaire d'afficher sa nudité.






© code de night sky. gif de tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Mer 12 Nov 2014 - 19:58

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
La situation n'était pas du tout facile à cerner. Penny cachait de toute évidence quelque chose, une chose que -S savait sur elle, une histoire de bébé apparemment, quelque chose que Connor ignorait totalement et dont elle refusait de parler ! Ça l'énervait beaucoup car il est son ami et aurait apprécier qu'elle se confie à lui. Ils se connaissent depuis tellement longtemps, il n'imagine pas lui faire du mal ! Mais la blonde ne veut rien savoir et repousse ses questions.

Elle tente de lui faire perdre pied en se montrant très entreprenante. Certes, ça n'est pas déplaisant, mais le jeune homme aurait aimé une explication. Concentré pour ne pas perdre le fil, il tente de se défendre, de reprendre la main afin qu'elle parle et ne fuit pas. Mais c'est peine perdue ! Quand la Ribbs à quelque chose en tête, elle ne l'a pas ailleurs ! Ou plutôt, si, dans le cas présent, elle l'a en-dessous de la ceinture ! Et Connor ne peut pas nier l'effet produit. Ce n'est qu'un pauvre homme faible face à un corps aussi magnifique que le sien et qui sait se déhancher allègrement. Le cerveau du policier s'embrume d'images de désirs, de positions qu'il lui ferait bien prendre pour la faire grimper aux rideaux, tout se mélange dans son esprit et le souvenir de -S se  fait de plus en plus lointain.
Connor la plaqua contre le mur avec force, lui intimant qu'elle méritait une punition pour avoir était aussi vilaine avec lui... Il se retrouvait une nouvelle fois collé à elle, dans une position des plus excitantes et les frottements de la blonde sur son bas-ventre ne faisaient qu'aider à faire monter la pression ! Connor pouvait tenir un moment dans l'acte, il avait de l'entraînement et ne reculait devant rien pour faire jouir sa partenaire jusqu'à ce qu'elle crie grâce. Son petit plaisir est de donner énormément de plaisir...

Penny se retourna alors qu'il se collait un peu plus à elle. L'avoir de face était tout aussi appétissant et son sourire carnassier s'élargit. Il avait une vue parfaite sur les montagnes de chaire. Tandis qu'elle lui retirait ses défenses, Connor plongea sur sa gorge, l'embrassant, la mordant passionnément en descendant jusqu'à sa poitrine délicieuse. Il adore se noyer entre ses seins, si fermes et si doux. Il ne mit pas longtemps à retirer les quelques bouts de tissus qu'avait mit Penny pour sortir de la chambre, il avait l'habitude et, n'y tenant plus, ses lèvres descendirent de plus en plus sur le corps de la blonde. Son sourire ne s'effaçait pas. Il arriva à l'entre-jambe de la demoiselle et s'empara de sa jambe gauche pour la caler dans son dos à lui. « Hum... comme je les aime. » souffla-t-il en approchant sa langue de l'intimité de son amie, chaude et humide, prête à le recevoir.
Connor était parti pour une petite séance sportive comme il les aime, jouissive et chaude. Penny ne pouvait lui résister et cette forme de punition était un délice pour l'homme. Il en profita pour lui fesser fermement le postérieur, enfonçant sa langue en elle. Il est capable de donner du plaisir avec tout ce qui se montre ferme en lui. De temps à autres, il relève la tête vers son amante, attendant la supplication, celle non pas d'arrêter, mais de continuer, de la prendre sauvagement dans toutes les positions jusqu'à épuisement. Il avait envie de s'épuiser avec elle, Penny est une partenaire endurante, ça se fait rare, c'est pour ça qu'il aime tellement lui faire l'amour avec rage !

© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Mer 12 Nov 2014 - 21:28



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.
Elle ne voulait pas parler, elle voulait juste agir et ne penser à rien. Pourquoi avait-il fallu que ce qu'elle tentait d'oublier tombe entre les mains de son ami, pourquoi ? Il fallait oublier et faire oublier. Le plaisir de la chair était sans doute le moyen le plus rapide, le plus simple et le plus agréable de s'offrir un peu de répit. Penny connaissait trop bien Connor, elle savait qu'il ne dirait pas non, qu'il cèderait à ce qu'elle lui proposait. Dans cela, elle était bien plus sûre d'elle que dans n'importe quoi d'autre. L'expérience venait en pratiquant et avec lui, elle pratiquait suffisamment. Dix ans, c'était le temps depuis lequel ils se connaissaient. Un temps suffisamment long pour connaître ce qu'il aimait, ce qu'il voulait et ce à quoi il ne pouvait résister. Elle s'offrait à lui, le mettant au défi, le narguant presque.

Elle se fit entreprenante, le débarrassant des vêtements superflus. Un grand sourire apparut sur son visage en observant son regard bien loin des terres innocentes, sentant sa bouche commencer son ascension et en le voyant s'activer à retirer les quelques vêtements qu'elle-même avait. Il la connaissait si bien, devinait ce qui pouvait lui faire plaisir … beaucoup de choses bien sûr. Elle se surprit à l'impatience en frissonnant au souffle chaud qui descendait de plus en plus bas. Elle n'avait rien d'autre à faire que de passer ses mains dans les cheveux de son ami, un sourire sur le visage en plaçant la jambe dans son dos, en entendant ses mots tandis que son propre souffle s'accélérait. Elle perdait elle aussi ses moyens. Elle aimait bien trop ça, c'était un jeu dangereux pour elle aussi mais ça lui convenait. Elle oubliait tout, elle pensait juste à ce qu'il se passait, à ce qu'il faisait. Ses yeux se fermèrent en appréciant le traitement. Elle laissa échapper un soupir en le sentant bien présent en elle et en comprenant que tout cela était sa punition, sa douce et excitante punition. Son corps réagissait sans qu'elle ne puisse se contrôler. Elle devenait folle et ses mains agrippèrent un peu plus les cheveux de son bienfaiteur du moment. Elle n'allait néanmoins pas lui dire le plaisir qu'elle prenait, il n'y avait pas besoin de mot, et il le saurait. Il saurait qu'elle en voulait plus, qu'il devait arrêter pour continuer ce partage, bien plus sauvage. « Connor … » Chuchota-t-elle néanmoins en sentant son plaisir prendre le chemin du non-retour. Elle était déjà prête à le recevoir avant qu'il ne lui offre ce traitement particulier qu'aucune femme ne pouvait refuser. Il le savait ça aussi, il voulait simplement avoir le contrôle mais c'était une lutte incessante. Elle aussi voulait ce contrôle mais il fallait qu'il remonte pour ça. Un ordre, un seul et il obéirait sans doute. Lui aussi en avait envie, elle le voyait bien. « Viens. »






© code de night sky. gif de tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Mer 17 Déc 2014 - 11:54

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
Plus rien ne comptait en ce moment, c'en était fini de la raison de Connor ! Il avait pourtant voulu parler, avoir une conversation sincère et sérieuse pour une fois, mais la belle n'avait pas aimé l'idée même de se confronter à une réalité oubliée depuis longtemps. Sa fureur prouvait qu'il se passait, ou plutôt qu'il s'était passé quelque chose de grave, avant. Il y était mêlé de près pour que -S l'attaque ainsi et ai trouvé l'endroit où il irait regarder pour récupérer ses affaires. À croire que -S savait qu'il s'éparpillait quand il était avec elle.

Mais plus rien maintenant de cette histoire n'existait, tout ce qui comptait, c'était de donner du plaisir à son amie. Et Penny était avide, il le sentait à son intimité gonflée, qu'il malmenait impeccablement. Si l'homme adore prendre son pied, il doit bien admettre que de provoquer de telles réactions chez une femme l'excitait au plus haut point, il avait envie de lui donner beaucoup de plaisir, sans rien cherchait d'autre que l'amusement, l'épuisement. Sa langue allait et venait en elle, palpant la chair qu'il avait à portée de mains, jusqu'à sentir les doigts de Penny dans sa chevelure. Elle s'agrippait fermement, de plus en plus, à presque en arracher les cheveux du Malone. Ais ça, il s'en fichait, il n'avait pas al pour si peu ! Et en plus, un poil sado-maso, il adore qu'on lui fasse ça, ou qu'on le morde, le griffe au sang. Il ne craint pas les cicatrices, il en possède déjà bien assez. Certes, elles viennent souvent de son travail, mais une ou deux résultent d'une agressivité sexuelle particulière, il doit bien l'admettre et ça lui permet de voir laquelle de ces partenaires il trouve la plus sauvage. Heather dernièrement lui a laisser une marque dans le dos, elle a des ongles vraiment tranchant ! C'est un régal !

Penny sait le régaler, elle lui ordonne d'une voix saccadée de venir à elle. Il n'en faut pas plus pour que le sourire du policier s'élargisse. Se léchant les babines, il se relève et s'empare des lèvres de Penny avec force. L'envie était montée en lui, bien présente, son sexe dressé ne laissait entrevoir qu'une seule chose et cette fois, il n'y aurait pas de défilement ! Connor enlaça sa blonde pour la faire aller jusqu'au lit. Lorsqu'elle était au-dessus de lui, elle était d'une sauvagerie irrésistible et il rêvait de la posséder, qu'elle se défoule sur lui. Oui, il a complètement oublié les minutes précédentes.

© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Dim 28 Déc 2014 - 1:08



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.
Il n'y avait plus rien à dire. Tout était clair. Il n'y avait plus qu'à faire. Prendre du plaisir, donner du plaisir, se faire plaisir. C'était peut-être ce qu'elle faisait le mieux et en compagnie de Connor, elle se sentait toujours libre de tout pour la simple raison qu'ils se connaissaient parfaitement, se faisaient confiance et pouvait s'activer à leur plaisir sans plus de discussion ou de réflexion. Elle sentait bien le plaisir monter en elle à mesure qu'il exerçait ses dons sur elle, à mesure que son envie devienne impossible à stopper. Il n'y avait rien d'autre que l'action du moment et si elle aimait, adorait même, ce qu'il était entrain de faire, elle détestait tout autant cette sensation d'être à la merci du carnivore Connor Malone. Elle voulait le dessus, pouvoir décider du rythme, de ce qu'il se passait, contrôler son environnement. Elle n'aimait pas perdre le contrôle, ne voulait pas se laisser faire. C'était un combat perpétuel entre deux dont aucun ne sortait vainqueur.

Elle donnait les ordres, c'était facile, il n'y voyait pas d'inconvénient tant qu'il y prenait du plaisir. Il donnait les ordres, c'était simple, elle n'y voyait pas d'inconvénient tant qu'elle gardait le contrôle. Chacun y trouvait une juste place et aujourd'hui, elle donnait l'ordre. Il se releva et elle répondit à son attaque sur ses lèvres, le capturant à son tour, continuant leur jeu avec leur bouche. Il l'entraîna vers le lit où elle le suivit sans trop de mal, trop impatiente pour penser à autre chose, se sachant gagnante dans tous les cas. Elle le poussa sur le matelas, passant par dessus lui, certaine de deviner ses attentes et contentant les siennes. Son excitation était forte mais pas suffisamment pour obscurcir totalement ses pensées. Elle voulait jouer à son tour, bougeant son bassin, se frottant à lui sans pour autant passer au niveau supérieur, le frustrant sans doute alors qu'elle le sentait plus que prêt à la suite. Sa bouche atterrit dans le cou de Connor, mordant sa chair, le sachant sensible, embrassant, suivant la ligne d'une marque dont aucune femme n'était coupable en travers de sa gorge. Elle continua ses mouvements de hanches, sachant son envie furieusement présente, sentant son corps en ébullition.

Lorsque sa propre patience vint à bout, sa bouche remonta vers la bouche de son ami qu'elle saisit avec hargne et presque colère. Il n'en fallut pas plus pour qu'une partie de l'homme trouve sa place en elle. Elle se redressa aussitôt, ne s'arrêtant à aucun moment pour leur laisser du temps, imposant un rythme qu'il suivrait sans doute, le mettant presque au défi de la suite en haletant... « Je suis sûre que tu peux faire mieux que ça ... »






© code de night sky. gif de tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Sam 24 Jan 2015 - 17:53

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
Il n’était qu’un home faible et sans défense face à une tigresse pareille ! Connor se réjouissait de voir son aime aussi désireuse de sa personne, même après une altercation plus que rare dans leur relation d’ordinaire plus amicale. Tout semblait être oublié et les deux amants reprenaient leurs places dans le lit de la blonde, collés l’un à l’autre. Penny se frottait contre le bassin de son ami, attisant son envie, décuplant sa frustration de ne pas la voir s’empaler sur sa raideur. Elle est joueuse, il en a toujours été ainsi et il s’en accommode très bien, car il n’est jamais déçu ! Soupirant sous les morsures de sa compagne, le jeune homme se laissait totalement allé à la légèreté. Son esprit divaguait, imaginant déjà ce qu’il allait pouvoir lui faire subir.

Saisissant les lèvres de son amie avec autant de fougue, sa main alla claquer sa délicieuse fesse gauche. Un petit coup de fouet bien placé et voilà que le bellâtre entrait en elle en se mordant la lèvre. Dieu qu’il aime ce contact ! C’est la première pénétration qui détermine le reste de la relation sexuelle, il faut que ça soit bien placé, la bonne intensité, pour que tout se passe bien. Ils se connaissent et savent s’y prendre depuis le temps. Connor a toujours adoré le corps de sa blonde qu’il dit être sa favorite parmi son harem et il agrippe sa poitrine pour garder la main sur elle. Peut mieux faire ? Oh ça oui il peut mieux faire ! Ne répondant rien, l’homme donna quelques coups de bassin plus forts, plus rapides, tout en tenant les hanches de Penny pour une meilleure prise. Il était parti pour ne plus la lâcher.

Penny voulait garder le contrôle, elle n’aimait pas se sentir trop vulnérable, c’était un trait de sa personnalité que l’on retrouvait dans la vie personnelle et professionnelle de la demoiselle, mais c’est tellement plus amusant de lui faire perdre la boule que le policier n’hésite pas à retourner la situation pour prendre le dessus sur elle. Il se cala contre la tête de lit et fit passer les jambes de Penny autour de sa taille, se retrouvant en position assise. De là, il pouvait allégrement donner le rythme, en la tenant fermement. Egalement, c’était une vue imprenable sur la poitrine généreuse de son amie, là où il enfouit son visage afin de capturer un téton et lui faire la fête qu’il méritait. Elle n’allait pas s’en tirait comme ça, il allait tout donner, comme toujours. On ne doit pas décevoir une aussi fougueuse demoiselle.

© .JENAA

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Jeu 12 Mar 2015 - 13:57



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.

Cette relation n'avait plus rien de la franche camaraderie, c'était intense et un plaisir sans nom. Penny adorait ça, elle le recherchait et savait toujours que Connor était un très bon parti. L'expérience faisant, elle le savait. Néanmoins, ces temps-ci, rien ne paraissait aller comme elle le voulait. Au moins espérait-elle que ce combat-ci ne la décevrait pas. Elle avait peu de doutes néanmoins et son ami était plus que volontaire pour satisfaire des envies. Elle se laissa alors très vite aller aux sensations, fermant un instant les yeux avant de le mettre au défi et de fixer son regard dans le sien avec un sourire enivré quand il y mit encore plus d'énergie. Elle suivit le rythme sans mal avant de grogner quand il prit bien plus la main sur ce moment. Néanmoins, prise dans l'acte, elle savoura les coups de rein puissants, haletant, gémissant quand il s'attira les faveurs de sa poitrine. Elle glissa ses mains dans ses cheveux courts, tirant légèrement à leur base, tout en lui souriant effrontément, saisissant l'instant pour partir en arrière, se retrouvant un instant sous lui après l'avoir entraîné dans son sillage, serrant les jambes contre ses hanches, les relevant indécemment sans s'arrêter d'aller à sa rencontre, cherchant un rythme encore plus effréné.

Allongés sur le lit, elle soudainement et totalement dominée par lui, ne résista pas à l'envie de mordre dans la chair de son épaule tout en griffant presque la peau de son dos comme pour le pousser encore plus. Il saurait apprécier le traitement et Penny ne se contrôlait pas. Elle se colla encore plus à lui si c'était possible et tenta de maîtriser la soudaine peur qui s'empara d'elle alors qu'elle aurait du ne penser qu'au moment. Une peur qui lui fit presque cesser ses assauts et son insistance, le laissant totalement mener les mouvements. Soumise à lui et à une tension qui ne lui ressemblait pas, elle tenta de chasser de ses pensées leur dispute précédente et sa cause mais rien n'y fit. Voulant soudainement que tout aille plus rapidement, elle resserra la prise que ses jambes avait pour le faire basculer sous elle à nouveau, les entraînant d'un même mouvement en dehors du lit, atterrissant sur le sol dur de sa chambre, Connor en dessous tendit qu'elle se redressait à nouveau,, faisant de mouvements de plus en plus anarchiques et rapides, laissant ses yeux se porter loin de ce qu'il faisait, ne souhaitant soudainement plus rencontrer son regard. Elle se laissa à nouveau envahir par le plaisir, griffant son torse en bougeant bien trop vite pour que son impatience ne soit pas visible. Elle attendait la suite, elle attendait la félicité.







© code de night sky. gif de tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Dim 15 Mar 2015 - 18:49

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
Connor avait prit le dessus sur sa camarade de jeu. Il adorait certes se faire contrôler et dominer quand la blonde se montrait fougueuse, mais il aimait de loin être le maître du jeu et donner le rythme de ses envies et ses positions favorites. Penny était docile pour l’instant, ce qui est heureux, il peut faire ce qu’il veut. Mais il sait qu’elle ne restera pas aussi tendre et que la sentence arrivera bien vite…
Le rythme dans la peau, l’homme se laissa entraîner en arrière, se trouvant toujours en position de force, y allant de ses coups de reins violents. Il en avait déjà blessé certaines à force de brutalité de ce genre, mais Penny était résistante, c’est ce qu’il apprécie chez elle, elle n’a pas le bassin fragile ! Il en faut pour résister aux assauts de cet amant rageur, ce n’est pas pour les novices.

Martelé de griffures, sa peau souffrait de plaisir, ne faisant qu’accentuer l’ampleur de ses mouvements. S’il est une chose que le policier aime, ce sont ces marques d’attention. Il affiche son sourire carnassier alors qu’il s’enfonce plus profondément en elle, lui tirant de délicieux gémissements… Il a de l’endurance à revendre le Malone, c’est bon à prendre et cela permet à la jolie blonde de reprendre le contrôle. Ou plutôt, de perdre pied, car son mouvement de rotation les entraîna à chuter au sol, Connor amortissant la chute bien entendu ! Il le sentit légèrement passer mais il n’était pas tombé de très haut et il en fallait plus pour couper son envie et Penny ne lui laissa pas le temps de réaliser ce qui venait de se passer ! La Ribbs se redressa, attirant le regard de son partenaire sur sa poitrine qui se balançait au rythme de ses mouvements. Se laissant hypnotiser un instant, il empoigna fermement un de ses seins, posant son autre main sur la hanche de la belle. Elle allait vite, elle ne savait plus ce qu’elle faisait visiblement et l’excitation était à son comble pour le jeune homme. « Continue… » gémit-il d’une voix saccadée alors qu’il tentait de retenir son plaisir encore un peu. La tâche était de plus en plus dur et Connor attrapa les hanches de son amie, semblant enfoncer ses doigts dan sa chaire. Il accéléra le mouvement encore et encore, de plus en plus fort, de plus en plus vite, jusqu’au point de non retour. Il se laissa aller, se répandant en elle dans un torrent de passion.

Secoué de spasmes, il donnait de petits coups de reins, se libérant ainsi du poids de l’acte. Sa tête retomba sur le sol, il haletait, la respiration courte. Il lui fallut plusieurs minutes avant de reprendre ses esprits. Allongé, il prit la main de Penny pour la lui embrasser. Un peu de tendresse ne peut pas faire de mal. « J’aime quand t’as le feu aux fesses ! » dit-il en lâchant un rit soupiré. La conversation qui avait eut plus tôt dans la matinée et l’histoire de l’écographie était oubliée, pour le moment, même si quelque chose le travaillait toujours. L’Apollon sentit un autre de ses besoins naturel se réveiller et il fut forcé de se lever. Oui, l’appel de la nicotine est aussi fort que celui du sexe et Connor enfila son caleçon et son jean avant d’attraper son paquet de cigarette. Il faut admettre qu’agir dans autant de précipitation après l’acte sexuel peut paraître sans gêne et totalement déplacé, mais il s’en fiche, et ce n’es pas uniquement parce que Penny est une de ses bonnes amies. Malgré tout et parce qu’elle est une amie, il vient lui donner un baiser langoureux avant de prendre la clope en bouche. « On devrait se disputer plus souvent ! »  Il prenait trop souvent les choses à la légère mais il était heureux du dénouement de la situation.
En revanche, lorsqu’il sortit de la pièce, il chercha à se remémorer comment tout ça avait dérapé en sexe après une révélation aussi étrange…

© .JENAA



Spoiler:
 

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Lun 16 Mar 2015 - 0:43



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.

Aucun doute n'était possible sur ce que ferait son ami. Elle le connaissait quasiment par coeur et malgré son esprit embrumé, elle parvenait encore à le devancer, presque. Ou du moins à anticiper ses mouvements avec un plaisir non dissimulé. Penny, les rennes à nouveau en main, ne lui laissa aucune chance de reprendre le contrôle et insista sur la puissance à déployer. Elle le laissa se saisir d'elle, ne faisant qu'attiser le feu qui brûlait en elle. Elle entendait bien se laisser aller, atteindre le summum du plaisir en sa compagnie et accéda sa requête. Continuer. Elle continua, suivant son rythme, donnant le sien. Elle en était là de son plaisir lorsqu'elle se contracta autour de lui, le sentant arriver lui aussi au point de non retour, penchant la tête en arrière, se cambrant et laissant ses bras supporter par derrière, le poids de son corps, parcourut de spasmes et de frissons. C'était ça qu'elle aimait, ce moment de plénitude atteint où on avait du mal à redescendre. Et pourtant, c'était bel et bien fini.

Ils se reprirent peu à peu et Penny sourit à son ami qui reprenait son souffle, appréciant la tendresse dont il fit preuve à l'instant. Sa phrase la laissa là et sans se départir de son sourire, elle s'écarta de lui. Elle grogna légèrement en le voyant se relever mais ne s'en formalisa pas. Il n'y avait rien à attendre de plus. Elle ne voulait rien de plus de toute façon. Vraiment pas. Elle avait finalement obtenu ce qu'elle voulait. Lui faire oublier l'incident, l'oublier elle-même un instant. Mais maintenant ... Penny se laissa embrasser avant de se relever, laissant les derniers mots de Connor l'atteindre. Le laissant partir, elle aperçut le papier qui avait déclenché la dispute, s'en saisit et s'assit lourdement sur le lit, prenant le draps pour se couvrir légèrement, laissant son regard parcourir l'image une dernière fois. Un soupir et elle se décida de classer l'affaire. Elle ne voulait pas en reparler une autre fois, elle voulait oublier. Elle ne voulait pas y revenir parce que lui se souviendrait de ce jour-ci. Elle allait simplement lui dire, enfilant son peignoir qui trainait sur une chaise, délaissant le reste des vêtements et le drap, elle suivit les pas de Connor, le rejoignant dehors, ne signalant pas sa présence avant de dire, le regard fixé sur l'image toujours en main. « Je n'avais pas envie de ça tu sais. Ouai ... tu sais bien. » Elle n'osa pas le regarder de peur d'y lire quelque chose ou au contraire, seulement de l'incompréhension, signe que son explication se ferait pour rien mais qu'importe, elle était lancée. « Je voulais vraiment pas ça et pourtant c'est ... ça fait juste mal. Je ne pensais pas que ça ferait mal. » Elle se confiait. Connor et elle avaient l'habitude de parler bien sûr mais pas réellement de cette façon. C'était peut-être trop personnel ou contraire à ce qu'ils étaient et pourtant, en tant qu'ami, elle espérait qu'il pourrait la comprendre ou au moins essayer.







©️ code de night sky. gif de tumblr.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Lun 16 Mar 2015 - 10:23

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
C'était une matinée pour le moins étrange. Il y avait eut un réveil en douceur, suivit d'une dispute comme jamais les deux amis n'en avait eut de leur vie, puis une partie de jambes en l'air mémorable ! C'était à n'y rien comprendre et le jeune homme se disait de plus en plus qu'il était heureux que Penny soit son amie et qu'il puisse partir quand bon lui semblait, contrairement à une relation de couple où il est plus délicat de laisser tomber quelqu'un comme ça. La vie de couple n'est vraiment pas faite pour lui ! En revanche, il apprécie le côté sexuel de la matinée et se relève reput après tant d'émotions. Une petite cigarette – ou deux – est le bienvenue pour évacuer. Il lance tout de même une petite pique à la blonde avant de sortir de la chambre. Elle semble avoir besoin de calme et lui aussi, ça tombe bien qu'il puisse sortir sans demander son reste.
Il ne part pas bien loin, se contentant d'ouvrir la baie vitrée pour se poser dehors. Dani sur ses talons. Lui aussi à besoin d'air frais et il l'entraîne avec lui, lançant un bout de bois qui attendait sagement sur le sol. Connor resta debout, les pieds nus sur le sol frais.

Passant une main sur son torse, il observa les traces rouges que lui avait laissé les ongles de Penny dans sa chaire. Il sourit malicieusement en tirant sur sa cigarette, elle avait vraiment fait des ravages, à croire qu'elle cherchait à lui arracher le cœur ! Mais toute cet affaire lui revenait en tête à présent que les endorphines passaient. -S en avait après lui visiblement, et après leur amitié. Mais il disait souvent la vérité, il avait pu en être témoin quelques fois. Ce corbeau de malheur en sait long sur le compte des habitants, pour avoir eut accès à quelque  chose que Penny tentait de cacher depuis des années, ce doit être un malin... Il ne sentit pas la présence de son amie alors qu'il terminait presque sa clope. Elle le surpris légèrement alors qu'elle disait ne pas avoir voulu cela. Quoi ? La dispute ? Lui non plus n'en avait pas voulu. Il se tourna vers elle doucement, trouvant une petite blonde à l'air d'enfant battue. [coor=royalblue]« Penny... »
commença le brun sans savoir quoi dire ensuite. Il ne savait pas vraiment s'exprimer à cœur ouvert, s'étant blindé d'une carapace au cours des ans. Mais la jeune femme avait besoin de parler, d'évacuer le stress et la douleur des minutes précédentes.

Connor baissa les yeux sur les mains de son amie. Elle tenait cette photo, raison de discorde entre les deux amants. C'était un symbole puissant de leur passé, un passé dont le policier ignorait tout. Parlant ouvertement du mal qu'elle ressentait vis-à-vis de la situation, Connor fit la moue. Il ne voulait pas mettre son amie dans une mauvaise position, il avait juste été curieux et touché de cette attaque direct contre lui. -S disait qu'il avait causé bien des maux de ce genre à « ses » blondes. Il ne connaissait aucune de ses conquêtes avec un enfant, encore moins un qui aurait pu lui appartenir, il s'était senti blessé et inquiet. Terrifié en fait à l'idée de devoir prendre des responsabilités de ce genre, lui qui est déjà incapable de s'occuper de lui-même ! Il s'approcha de son amie et posa une main dans son dos pour la réconforter. « Je suis désolé, c'est aussi ma faute si ça a dérapé. Ou plutôt celle de ce -S... » dit-il les dents serrées. « Est-ce que... Est-ce que c'est vraiment... C'est à cause de moi que tu souffre ? » Il avait envie de demander s'il était vraiment l'auteur de cette erreur, le père de l'enfant que Penny avait porté. Mais elle n'avait jamais eut l'air bien enceinte. Avait-elle avorté ? Connor ne pourrait jamais comprendre une telle situation, il n'était que le bourreau et il prenait conscience de son inconscience malgré les prédispositions qu'il prenait quant au sexe. Une petite erreur et voilà que tout basculait dans la vie d'une jeune femme. Et qu'il faisait du mal à une de ses amies, une nana qu'il appréciait vraiment et qu'il ne souhaitait pas voir sortir de sa vie.
Prit de remords sincères, il passa ses bras autour de sa blonde préférée et la serra contre lui. Ils avaient quelques fois ce genre d'attentions l'un pour l'autre, mais c'était souvent après une nuit ensemble, où, au matin, ils avaient besoin d'un peu de tendresse. Jamais il n'avait été capable de se montrer aussi réconfortant, mais le lieutenant sentait bien qu'il était en tord et désirait s'excuser. Il ne supportait pas de la voir malheureuse, surtout pas par sa faute ! « Tu veux en parler ? Ça peut te faire du bien, je ne crierais pas, promis ! Ça remonte à quand ? » Peut-être qu'elle avait besoin d'en parler, tout comme elle pouvait aussi tout garder pour elle, mais lui avait ce besoin irrésistible de connaître la vérité et les circonstances de la conception d'un enfant. Il proposa à Penny d'un signe silencieux de s'asseoir pour lui raconter, profitant d'un moment de répit pour prendre une autre cigarette, il sentait que ça serait utile !
[/color]

© .JENAA


HRP:
 

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Lun 16 Mar 2015 - 13:04



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.

Pourquoi parlait-elle ? Un besoin, une envie ? Elle pensait lui devoir des explications, vraiment. Même si au fond il devait se moquer d'elle d'être simplement touchée par ça. Il devait la trouver ridicule alors que pour lui ce n'était rien de plus que du sex. Mais -S avait mis le doigt dessus, il s'en était mêlé et Penny n'était pas sûre d'avoir envie de mentir plus longtemps. Elle avait évité d'y penser ses derniers temps, en fait, elle avait voulu oublié mais -S était passé par là et elle se retrouvait aux prises avec quelque chose qu'elle ne voulait pas. C'était en parler maintenant ou se taire à jamais car il était hors de question que ça revienne sur le tapis un autre jour. Oublier, c'était tout ce qu'elle demandait. Alors même si la journée avait bien commencé, dans la taquinerie et la bonne humeur et qu'ils venaient d'avoir une séance un peu sportive de laquelle, Penny ne tirait que de bons souvenirs, la présence de cette photo la déstabilisait au point de se confier. Connor avait de quoi être surpris.

Il était vrai, elle n'avait pas envie, ne voulait pas d'enfant, n'en avait jamais voulu et surtout pas dans ses conditions, elle aimait bien trop les simples relations sexuelles pour envisager les choses plus loin et un enfant était une responsabilité. Elle ne pouvait pas dire, un poids car pour ses parents, c'était loin de l'être en général mais une responsabilité, ça oui et une grande ! Elle n'en voulait pas. Et pourtant aussi étrange que ça pouvait paraître, il y avait eu un sentiment de perte, de perte d'elle ne savait trop quoi. Elle se disait parfois que c'était la vie qu'elle venait d'arrêter avant même son départ. C'était dur à gérer pour elle. Penny n'avait jamais été contre l'avortement, elle était même pour mais tout ça, c'était trop. Et elle avait du mal à mettre des mots dessus. Connor posa finalement des questions et son regard se releva d'un coup et elle s'écarta légèrement de lui. « Quoi ?! Non, ne ramène pas tout à toi. Enfin je veux dire si ... c'est parce que nous avons ... mais ce n'est pas plus ta faute que la mienne. Pas de fautif en définitive. » Il ne pouvait pas prendre la responsabilité de ça. Dans tous les cas, il ne l'était pas plus qu'elle. Comprenait-il vraiment de quoi il s'agissait d'ailleurs ? Elle n'était pas sûre. « Je ne te parle pas de notre dispute ... » Autant le préciser avant qu'il ne continue à penser de travers. Non. Elle parlait de cette photo, de ce qu'il y avait dessus et de ce qu'elle avait fait pour empêcher cela de continuer.

Elle se laissa aller un instant à ce qu'il lui accorda, la surprenant même de cette attention peu commune, la faisant légèrement froncer des sourcils. Penny s'éloigna un peu en entendant sa phrase et sourit en l'entendant promettre de ne pas s'énerver. Elle n'était pas sûre. Il pouvait toujours l'accuser de quelque chose comme de ne pas avoir fait attention ou simplement d'être idiote de ressentir quelque chose. Sur ce point et concernant son ami, elle n'était sûre de rien, il pouvait être un tel idiot parfois ! « Quelques semaines, quand je t'ai dit que je partais pour Atlanta le temps de quelques jours. » Cette fois, elle le regarda attendant une réaction ou un manque de réaction, cherchant à décoder Connor et ses expressions. « Ce n'est même pas ... le fait d'avoir empêcher que ça arrive à son terme qui ... Je ne sais pas pourquoi ça fait mal, c'est juste là. Je ne voulais pas que tu l'apprennes, je ne pensais pas que ça deviendrait quelque chose d'important de toute façon mais -S ... Je voulais juste oublier, passer à autre chose. Ah, ça m'énerve, pourquoi je ressens ça ... » Ce n'était pas vraiment une question à quiconque, tout juste une tirade explicative. Elle n'avait vraiment aucun mot pour décrire la situation et n'osait pas aller trop loin. « Quand j'étais à la clinique, j'étais contente d'être seule et d'en finir comme ça. Je ne voulais pas de ça. Mais c'est après que c'est venu. Pas un manque non, plus ... comme si on m'avait enlevé quelque chose. Et ce le cas ! Mais je ne pensais pas ressentir ça, c'est tellement ... pas moi. » Un museau sur sa main lui rappela que Dani n'était jamais loin et que son fidèle compagnon ressentait mieux que tout le monde les sentiments qui l'agitaient. Elle entreprit donc de lui délivrer des caresses avant de poser une question. « Tu me trouves débile ... Tu me détestes de ... ressentir ça ? » Pourquoi cette question, ce n'était même pas ce qu'elle voulait dire. Elle aurait plutôt du lui demander ce qu'il pensait de tout ça lui et s'il allait la railler et l'ignorer pendant un petit moment après ces révélations mais non, ce n'était pas ce qui était sorti par sa bouche. Elle n'avait plus qu'à attendre la réponse.









©️ code de night sky. gif de tumblr.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Mar 31 Mar 2015 - 11:24

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
Après une matinée de sexe, on ne s'attend pas à une discussion à cœur ouvert, encore moins lorsque ça concerne les enfants, un sujet tabou pour le Malone à l'heure qu'il est. Il se sent trop jeune pour avoir des enfants, à bientôt trente ans il serait temps mais non, il ne veut pas d'enfants ni de femme, il veut juste profiter de la vie. La stabilité lui fait peur, peut-être en partie parce qu'il a peur de lui-même, de ce qu'il pourrait perdre de son être.. toute une question philosophique qu'il ne se pose pas assez souvent mais pour ce qui est de Penny, il ne comprend pas comment tout ceci à pu arriver. Elle dit que ce n'est pas sa faute, qu'elle est autant fautive que lui dans cette histoire. Il fronça les sourcils. « Mais... c'est.. » Il ne savait pas quoi répondre à cela et la belle précisa qu'elle ne parlait pas de la dispute, ce qui mit encore plus le bordel dans sa tête. Pour toute proposition, le jeune homme l'enlaça tendrement afin de lui montrer son soutien.

Connor lui proposa de parler de tout ça, de cet histoire de grossesse, désireux de savoir à quand remontait tout ça. Ce fut d'ailleurs la première chose que révéla Penny et il se sentit défaillir. Il se souvenait parfaitement de l'annonce d son séjour à Atlanta, il y a presque trois semaines. Un haut le cœur le prit, il sentit le besoin de se raccrocher à quelque chose et attrapa machinalement son paquet de cigarette. Tout en tirant une clope de son paquet, il prenait conscience de tout ça. « Alors tu as... tu étais vraiment en... enceinte ? » Connor prenait peur soudain, et dire que si Penny n'était pas partit pour avorter, il aurait du assumer un rôle de père, elle lui aurait sans doute demander des comptes, ou bien serait partit pour l'oublier et il aurait perdu un super coup au pieu ! Ça se mélange un peu dans la tête du brun alors qu'il tire une bouffée de cigarette. Il était comme soulagé de savoir qu'elle avait fait le nécessaire et quand la blonde continua son récit sur le fait de mettre fin à sa grossesse naissante et de ce malaise qu'elle ressentait, Connor était en train de se dire qu'il avait eut chaud et échappé un sourire malgré lui. Lorsqu'il le réalisa, il se ravisa et enfourna sa cigarette dans sa bouche. « Ressentir quelque chose doit être normal. Enfin, j'sais pas, mais je pense que c'est un truc de nana. » enfonce toi oui... Il avait le don d'avoir des mots maladroits et de ne pas savoir quoi dire quand le problème le concernait directement.8
La blondinette n'avait pas envie d'avoir d'enfant, elle était contente d'avoir avorter, s'enlevant un poids. Il est vrai qu'avec un partenaire comme Connor, qui couche à tout va et ne se voit pas se ranger aussi vite, ça aurait été stupide d'aller au bout d'une grossesse. Lui-même le savait et n'aurait pas su s'occuper d'un gamin alors qu'il peine à s'occuper de lui ! En revanche, il ne pouvait en vouloir à la jeune femme de se sentir mal pour cela. C'est une décision difficile à prendre tout de même, l'acte chirurgical doit être traumatisant, bien que moins qu'un accouchement. Quelle horreur ! Connor grimaça, les yeux rivés sur le sol. Il terminait rapidement sa clope, une main dans la poche de son jean. Cette nonchalance n'était que façade, car il écoutait attentivement ce que son amie lui disait, cherchant les bons mots pour ne pas exploser.

Elle lui donna l'occasion de répondre en se rabaissant. Débile ? La détester ? Le lieutenant releva les yeux vers elle avec une expression d'incompréhension dans le regard. « Quoi ? Mais non, je ne te déteste pas ! » dit-il en posant sa main sur la joue de la demoiselle. « Hey regarde moi ! Tu n'es pas une idiote ! On aurait peut-être dû faire plus attention. On a tellement l'habitude l'un de l'autre que parfois, on pense pas aux conséquences ! Je vais pas te cacher que je suis bien heureux que tu ai fait le nécessaire pour ne pas te retrouver dans la merde. C'est très intelligent, au contraire ! » Il le pensait sincèrement, elle avait prit une décisions courageuse pour ne pas se mettre en difficulté. « Être mère dans ta situation n'est pas forcément un bon choix. Il faut pouvoir assumer quand on vit seul avec un job aussi prenant ! » Maladresse quand tu nous tiens... « Je comprends que tu te sente mal. Ça doit faire un choc d'apprendre la nouvelle... Surtout quand tu prends tes précautions ! » Il souhaitait qu'elle n'ai pas oublier sa pilule à ce moment là. Là il aurait pu fulminer de l'apprendre si bête de ne pas avoir utiliser de contraceptif alors qu'il aime le fait d se lâcher en elle. Il aurait aussi dû prévoir plus de préservatifs, il savait pourtant qu'ils étaient deux sauvageons en mal de plaisir. Mais pensant se connaître assez, il s'en était passé. Après tout, il est en bonne santé et elle aussi, ils savent avec qui ils peuvent coucher en toute sécurité et il aime le contact direct avec son antre, c'est mieux que le frottement du plastique. Alors non, il ne lui en veut pas. « Tu avais bien pris ta pilule ??? » demanda-t-il en proie à une inquiétude certaine. Si elle ne faisait pas le nécessaire, il ne risquait pas d'y penser. S'il savait seulement ce que cela peut coûter d'être enceinte. Penny à avorter, mais certaine ne font pas ce choix et doivent l'assumer toute leur vie... Ah pauvre Connor qui ne sait pas ce qu'il est capable de créer comme problème...

© .JENAA



HJ:
 

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Mar 31 Mar 2015 - 14:24



Ft. Connor J. Malone


❥ Make up, wake up.

Elle aurait pu le deviner, Connor n'était pas franchement la personne à qui se confier. Il était un bon ami, loyal mais certainement pas un confident. Étonnamment, cette constatation fit mal à la jeune femme. En tant qu'ami, elle aurait pensé que ... mais apparemment non. Oh il écoutait, sans aucun doute, mais c'était peut-être la seule chose qu'il pouvait faire. Et elle se sentit seule. Aussi soudainement qu'ils étaient à deux entrain de partager un moment torride, elle se sentit seule. A qui, sinon à lui pouvait-elle parler ? Franchement pas grand monde. Elle répugnait à le dire à Marley qui lui ferait sans doute la leçon et elle refusait de parler à un inconnu. Elle pensait à Hetty aussi avec qui tout genre de conversation passait bien mais elle ne se voyait pas amener le sujet sur la table pour extérioriser et pouvoir oublier. Non, décidément, elle se sentait seule. Quand il lui avait demandé confirmation sur le fait qu'elle ait été enceinte, elle n'avait pu que hocher la tête avant de continuer sur sa lancée. Ouais ... un truc de nana. C'était tout Connor et autant ça la faisait sourire d'ordinaire, autant sa certaine méprise des conséquences au jour d'aujourd'hui aurait pu lui amener des larmes si elle ne savait pas les contenir.

Bien sûr, il ne la détestait pas. Il aurait surtout manqué son coup et perdu certaines parties de jambes en l'air.  Et curieusement, elle s'interrogeait sur son amitié à son égard. Et malgré tout, qu'il le dise la rassura, faiblement, très peu. Suffisamment peu pour qu'un petit sourire, sinon un rire sarcastique la prenne lorsqu'il continua sur sa propre lancée. Être mère. Elle n'y pensait franchement pas. Ça n'aurait sans doute rien de désagréable mais elle n'aurait pas su s'en occuper, elle n'avait aucun instinct maternel et s'entendait peu avec les enfants. Et pourtant ... elle ne le voulait pas mais elle aurait pu et ça changeait tout. Elle pouvait se remettre en question, se poser les bonnes questions. Évidemment. Sa situation de famille, autrement dit : nulle, et sa situation de travail n'aidait en rien à ce qu'elle s'imagine avoir une vie ... normale. Et pourtant ... c'était là la concrétisation d'une vie pour beaucoup et un certain bonheur, une stabilité même. Mais elle n'en était pas encore là, loin de là. Néanmoins, la phrase de Connor l'énerva. Assez pour qu'elle torde le papier entre ses mains et n'apprécie pas plus la question suivante. « Non, bien sûr ... qu'est-ce que tu crois, que c'est un plaisir toujours renouvelé de se faire avorter tous les quatre matins ?! » Elle gratifia Dani d'une caresse sur le museau, lui qui avait bien senti que la colère commençait à monter et qu'une dispute pouvait se présager. Mais elle ne voulait pas de dispute. Elle avait dit ce qu'elle avait à dire et lui aussi. En fin de compte, elle se demanda si elle aurait envie de le voir prochainement, si même elle ne voulait pas qu'il parte maintenant. Certainement que si. Alors, Penny s'éloigna en finissant sa tirade et rassurant sans doute son ami. « Évidemment que je la prends. Tu devrais t'habiller, on va être en retard au boulot et j'ai de la route. » Autrement dit, affaire classée. Et ça lui fit de la peine parce qu'elle avait la sensation de classer encore autre chose que simplement cette histoire d'avortement. C'était comme une révélation qui se faisait. Elle pensait compter en tant qu'amie pour Connor et n'était plus sûre de ça, d'être autre chose qu'un bon coup. Et il avait tiré son coup, plus d'une fois, il pouvait donc partir sans mal. Ça lui fit mal, parce qu'elle avait la sensation qu'elle ne pourrait pas le revoir dans les circonstances de ce matin avant un moment, avant que son esprit se calme. Elle avait la sensation que cette relation qu'ils avaient pouvait prendre fin à n'importe quel moment et à cet instant, elle était non loin de la rupture. Évidemment, ils n'étaient pas un couple et Penny ne le voudrait surtout pas mais en tant qu'ami et compagnon d'activité nocturne et même diurne ... ça restait de l'ordre de la rupture. Elle ne lui dirait pas. Elle n'en était pas sûre elle-même. Mais elle avait besoin d'une pause dans leurs activités et dans leur amitié, si amitié il existait. Il lui faudrait sans doute plus d'un jour ou deux. Peut-être des mois. Mais elle ne comptait pas partager ses états d'âmes avec lui. Elle ne voulait pas qu'ils se séparent en mauvais termes aujourd'hui. Il s'en rendrait peut-être compte, avec le temps, lorsqu'elle aurait refusé plusieurs retrouvailles sur l'oreiller ou alors jamais, parce qu'il s'en moquait et trouverait bien d'autres filles. Peu importe. C'était ses tourments et elle ne partagerait rien, pour le moment, jusqu'à ce qu'elle ait mis tout ça au clair. « Ne t'en fait pas, tout va bien. » Après ça, il pouvait partir sans mal, juste claquer la porte et sortir, le temps qu'elle se prépare et parte travailler à son tour. Comme elle le disait, elle avait de la route à faire ...






©️ code de night sky. gif de tumblr.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Dim 19 Avr 2015 - 13:41

... ... ...
Make up, wake up




∞ ft. Penny E. Ribbs
C’est typiquement le genre de conversation que le bun déteste, les confrontations après le sexe, encore plus quand ça parle de faire des gamins, ou, dans le cas présent, de ne pas en avoir. Penny était tombé enceinte de lui, elle l’avait soigneusement évité et avait gardé tout ça secret jusqu’à faire ce qu’i fallait pour que jamais il ne l’apprenne. Mais il l’avait appris et maintenant il se sentait mal… Mal d’avoir fait subir à son amie ce genre d’expérience, ainsi que le fait de ne pas penser à elle plus. C’est vrai, ses mots ne transcrivent pas la compassion et le soutien qu’il voudrait lui apporter, il essaie de se rassurer, de savoir si elle aurait pu le garder ou non et s’il aurait du s’impliquer dans une histoire qui lui fait peur. Oui, parce que monsieur Malone est terrorisé à l’idée de devenir adulte et d’assumer les conséquences de ses actes. C’est triste et pourtant, c’est son quotidien. Il cherche à rester loin des femmes tout autant qu’il en est proche, se refusant à souffrir, ignorant la peine qu’il cause autour de lui. Avec d’autres ça passe, mais il est pris de remords aussitôt les mots sortis, car c’est Penny en face de lui, celle qui est toujours là et pas que pour le sexe. C’est une amie en or qu’il vient d’offenser sans s’en rendre compte… Alors elle emploi le sarcasme avec lui et là le flic sait qu’il est allé trop loin. « Non, j’ai pas voulu dire ça… » tenta-t-il de se rattraper, en vain.

Le mal était fait et l’homme continua de s’enfoncer – d’une manière moins plaisante que quelques minutes auparavant. Alors la blonde ne sourit plus et lui intime de s’en aller. C’est déguisé mais c’est bien ce que ça signifie. Elle veut qu’il parte maintenant… Connor baisse les yeux et fait la moue. Il craint d’avoir poussé le bouchon trop loin et de ne plus la revoir. Il se sent déjà en manque, irrécupérable qu’il est… Mais derrière tout ça se cache un Connor qui tient réellement à l’amitié qui les lie. « Ouais, t’as raison, c’est l’heure. » répond-il en écrasant sa cigarette, avant de se diriger vers l’intérieur. Stoppant son geste avant d’entrer, il jette un œil à sa blonde, cherchant les mots. Mais rien ne vient alors il se détourne, honteux, et lui laisse le temps de se reprendre. De plus, elle prétend aller bien, pourquoi insister trop et remuer le couteau dans la plaie !?

Le brun file dans la chambre comme s’il était chez lui, plonge sous le lit avec appréhension pour retrouver le reste de ses vêtements. A tout hasard, il regarde si quelque chose ne traîne pas sous le lit, quelque chose qui risquerait d’envenimer la situation. Rien. Le Malone pousse un soupire, se relève et s’habille. Il passe rapidement dans la salle de bain de la demoiselle histoire de remettre ses cheveux en place – oui c’est tout un art de se coiffer en pétard – et sort de la pièce. Avant de partir, il tient tout de même à dire une dernière chose à Penny. « Penny… j’suis désolé. » dit-il simplement, sans préciser plus de choses. Il pourrait être désolé de milliards de chose rien qu’aujourd’hui, elle piochera. Embrassant son front doucement, il se dirige vers la sortie. « On s’appelle !? » lance-t-il dans l’encadrement de la porte avant de lancer un dernier sourire. Il est grand temps de partir, ça ira mieux demain se dit-il.

©️ .JENAA


Spoiler:
 

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY Jeu 23 Avr 2015 - 11:07

Terminé

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY

Revenir en haut Aller en bas
#1006 + HOT /!\ Make up, wake up. | CONNOR&PENNY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» Wake me up...
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» you make me shine ▲ shane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: The Town :: North Lewiston :: Quartier résidentiel :: Hatwai Road-