AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

  #1008 - Sept ans, l'âge de raison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Sam 19 Sep 2015 - 5:50

Sept ans, l'âge de raison

Mathys, Lizbeth et Iggy


Linus ne se lasse pas d'observer Mathys. C'est quand même le truc le plus merveilleux du monde que de rendre un enfant heureux. Mathys n'a pas été gâté par la vie, mais Linus compte bien changer les choses à ce sujet. Linus appréciait beaucoup Julian, outre son frère, il considère que Julian était son meilleur ami. Malgré tout, Julian ne l'avait jamais laissé tomber. Enfin, manière de parler, ils étaient tombés tous les deux, mais Linus s'était relevé, péniblement, certes, mais pas Julian. Il n'avait cessé de sombrer. Il avait bien faillit entraîner son fils avec lui. Heureusement... ou malheureusement, Linus n'arrive toujours pas à déterminer si c'est bien ou pas, Julian est mort.

Voir Mathys si heureux à choisir son vélo, les observant tous, les uns après les autres. Mais Linus sait déjà lequel il veut. Le bleu qui ressemble à un motocross. Il le laisse tout de même passer de l'un à l'autre, parce qu'il vient de lui affirmer qu'il faut bien choisir son vélo. Et puis, ils ont quelques heures à faire passer avant de rentrer.

- Bien sûr que je te tiendrai, trésor.

Oh oui, il ne lâchera pas. Il ne le lâchera jamais, sauf lorsque Mathys le lui demandera. Parce que tous les enfants ont besoin qu'on leur lâche la main de temps en temps. Linus avait vécu le meilleur exemple. Ses parents lui avaient apprit ça. Et ils l'avaient laissé expérimenter jusqu'au bout. Évidemment, lorsqu'on laisse à un Chatwood le soin d'expérimenter quelque chose, il arrive souvent que ce soit funeste. Heureusement, il avait survécut.

Le vendeur installe les petites roues sur le vélo de Mathys et ajuste le banc, ajuste le guidon pour que Mathys soit confortable. Il le laisse même rouler dans la boutique, là ou c'est dégagé. Et évidemment, sur le vélo bleu. Mathys a beau en avoir regardé quelques uns, son regard est toujours revenu sur le même et c'est sur celui-là que Mathys a voulu faire installer tout l'attirail. Linus connait tout le monde en ville, ou presque. Enfin, plutôt, tout le monde le connait. Tout le monde, du moins ceux qui étaient là avant il y a quinze ans. Tout le monde connaissait les jumeaux Chatwood et tout le monde sait comment ça s'est terminé pour eux. Personne n'aime trop Linus. Il est désagréable et froid. Le vendeur s'étonne peut-être de voir un enfant de sept ans qui ne le craint pas, quand la plupart des adultes de Lewiston s'en méfie. Quand Mathys se précipite dans sa direction, on pourrait presque croire qu'il lèverait le menton, dédaigneux et repousserait l'enfant, mais il n'en est rien. Au contraire, Linus Chatwood adresse un sourire qu,on pourrait considérer comme rayonnant au petit Mathys.

- Alors c'est celui que tu as choisit ?

Oui, il sait bien que Mathys adore ce vélo.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Sam 19 Sep 2015 - 13:13

Sept ans, l'âge de raison

Mathys, Lizbeth et Iggy


Mathys n'avait jamais eu la chance d'avoir un vélo, il n'avait jamais eu de chance, maintenant il avait une famille qui l'aimait, un papa et une maman, il arrivait même à les appeler ainsi, il avait réussi à appeler Linus papa depuis un moment, mais pour Lizbeth le maman n'était arrivé qu'il y a peu, que ce matin en ce moment spécial. L'enfant regardait les vélos, mais il y en avait un qu'il aimerait beaucoup avoir, mais il avait vu le prix ce qu'il l'avait fait hésiter, malgré tout quand on lui a laisser la chance d'essayer des vélo c'est le bleu qui ressemble à une motocross qu'il veut essayer, le vendeur lui avait installé les petites roues et lui avait donner un casque par précaution. Le petit était grimper sur le vélo un peu hésitant, mais en voyant que le vélo était stable, qu'il ne tombait pas il se mis à rouler en souriant, pédalant rapidement parfois et moins vite parfois pour pas foncer dans quelques choses, il fit tourner le vélo, aller tout droit, il s'amusait beaucoup. Son papa avant qu'il ne fasse du vélo lui avait promis qu'il allait le tenir, mais avec les petites roues pas besoin c'est quand on allait lui les retirer qu'il allait avoir besoin qu'on le tienne pour qu'il ne tombe pas.

Après avoir rouler quelques minutes dans la boutique avec le vélo bleu l'enfant c'était arrêté et il descendit du vélo et courra en direction de Linus pour lui sauter dans les bras tout heureux. Il lui fit un sourire. Mathys adorait Linus, pour lui Linus était comme un papa, même qu'il état pas juste "comme" il était un son papa. Il n'avait pas peur de lui, il ne voyait pas pourquoi certains avait peur, Linus était très gentil à ses yeux. Quand Linus lui demanda si c'est lui qu'il avait choisit et l'enfant répondit :

« Oui ! Je peux l'avoir papa ? C'est lui que je préfère il est trop beau et il va bien ! Je l'aime beaucoup ! » Il était dans les bras de son père, il lui avait fait un câlin en allant le rejoindre, il adorait être dans les bras de Linus, Julian son père biologique, ne le prenait jamais dans ses bras, il n'était jamais gentil ou presque, il ne se préoccupait pas de lui comme Linus et Lizbeth. Il avait retiré son casque qui était un beau casque noir et bleu. « T'es le meilleur papa du monde, merci ! » Répondit-il après la réponse de celui-ci, cette journée il allait s'en rappeler très longtemps, il n'en demandait pas plus, pour lui un vélo était énorme, si c'était son seul cadeau il ne s'en plaindrait pas, au contraire, il ne pensait même pas recevoir de cadeau parce qu'il en avait jamais eu à son anniversaire avant, il en avait eu à son premier Noël avec sa nouvelle famille, il n'associait pas vraiment la journée où il devenait plus vieux d'un an à des cadeaux et une fête, il savait que certains le faisait, mais il n'aurait jamais pensé qu'on puisse faire la même chose pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Jeu 29 Oct 2015 - 22:29

Sept ans, l'âge de raison

Mathys, Lizbeth et Iggy


e vendeur donnait un excellent service. Ok il serait plus que remercié, mais Linus avait bien fait de choisir ce vendeur. Le service était parfait. Mathys roulait à vélo sur la courte piste intérieur. C'était pas très long comme balade mais ça permettait de tester le vélo. Et ce vélo était parfait pour Mathys. Oui c'est lui qu'il aurait. Mathys salue un moment, se pratiquant à rouler, tourner et freiner, tandis que le vendeur ajusté le tout, lui trouvant même un casque assorti.

Quand Mathys se jette dans ses bras, Linus songe qu’il n'y a rien de us merveilleux, et se dit qu'il a bien hâte que Ingrid puisse faire pareil. Il a des photos ou il sont tous les quatre, les quatre hommes Chatwood, le tout petit Nigel dans les bras de papa, les jumeaux de chaque côté. Il en aura aussi des photos comme ça, avec sa petite famille.

- Alors c'est ce vélo que tu auras. Il est parfait pour toi.

Tout en sachant que oui, il va bien ce velo, mais Mathys n'en a essayé qu'un seul. Mais il ne va sûrement pas l'obliger à en essayer un autre. C'est celui là c'est tout. Le sourire de Linus devient encore plus rayonnant, lorsque Mathys lui affirme qu'il est le meilleur papa du monde. En même temps Mathys avait connu le pire spécimen qui puisse exister. N'importe quel père aurait été le meilleur ensuite. Venant de Mathys ça devenait le plus touchant des compliments, surtout que personne d'autre ne lui disait. Il ne tenait pas nécessairement à être le meilleur, mais il voulait surtout être ce que Julian n'avait pas réussit à faire. Ce n'est pas tout ce qu'il avait toujours voulu, une famille, mais c'était ce qu'il voulait maintenant. Et il l'aurait.

- On le fait emballer ou tu veux jouer encore avec ? On a le temps. On a amplement le temps, dit il en jetant un coup d'oeil à l’heure.

Il faudra étirer un peu le temps et en prendre un peu plus pour les courses s'ils ne veulent pas arriver trop tôt.


______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Ven 30 Oct 2015 - 2:17

Sept ans, l'âge de raison

Linus, Lizbeth et Iggy


Le petit garçon avait demandé pour avoir ce vélo, parce qu'il était vraiment beau, il allait bien, il ne pensait pas un jour qu'il aurait un vélo comme ça. Quand ils étaient arrivés dans la boutique de vélo il ne pensait pas qu'on allait là pour lui. Il avait été perdu par cette surprise, mais il en était trop content. Le petit avait fait un câlin à son papa en lui disant qu'il était le meilleur papa au monde et il le pensait. Pas seulement en comparaison à son père biologique, parce que pour être un meilleur père que cet homme il suffit qu'on ne le frappe pas pour être un bon père. Il remercia son père quand il lui affirma qu’il était parfait pour lui ce vélo que c’est donc ce vélo qu’il allait avoir.

« Je veux continuer alors ! Merci ! » Il lui fit un sourire et remonta sur le vélo pour continuer à rouler, il avait les petites roues, mais il allait devoir apprendre à rouler sans celle-ci, un moment qu’il allait pouvoir passer avec son papa pour apprendre. « Tu vas m’apprendre à rouler sans les petites roues dis papa ? » Il lui adressa un sourire bien content de passer du temps avec lui, il fit un sourire à sa maman adoptive aussi, elle était présente et ça le touchait. Il se voyait plus tard faire du vélo avec sa petite sœur, il se disait que ça allait super bien. Il ne savait pas que son père tentait de gagner du temps, il ne pouvait pas savoir qu'il se passait quelque chose chez lui, qu'une fête était en train d'être organiser pour lui. Après tout, il n'a jamais eu d'anniversaire donc ça lui venait pas à l'idée qu'on fasse autre chose pour son anniversaire que le petit déjeuner spécial au lit et ce vélo. Pour lui c'était déjà beaucoup. Il risquait d'être très surpris.

« On a d'autres courses à faire après papa ? » Il se demandait s'il y avait autre chose à faire, où s'il allait rentrer à la maison. « À la maison j'vais pouvoir continuer de faire du vélo ? » Il avait envie d'en faire sans s'arrêter, il s'amusait beaucoup en ce moment sur son vélo.



Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Sam 2 Jan 2016 - 2:32

Sept ans, l'âge de raison

Mathys, Lizbeth et Iggy


Oui, Mathys voulait bien continuer. Il s'y attendait. En même temps, il fallait étirer le temps le plus possible. Il fallait laisser le temps au reste de la famille pour métamorphoser la maison. Beaucoup de choses étaient prêtes, mais il fallait les installer. Mais ils étaient plusieurs et ça se ferait plutôt bien. Tout était prêt et planifier après tout.

Quelques allés retour plus tard, Mathys lui demande s'il lui apprendra à rouler sans petites roues. Linus sourit, plutôt content que Mathys lui demande rapidement de retirer les roues. En y réfléchissant, apprendre à faire du vélo sans les petites roues, c'était un apprentissage de confiance en soi et aux autres.

- Oh, oui, bien sûr. C'est qu'une question d'équilibre, répond-t-il par réflexe. Je t'apprendrai tout ce que tu veux.

Et tout ce qu'il peut, accessoirement. Et le temps passe, puis Mathys demande s'il y a d'autres courses. En fait, pas vraiment, c'était qu'un prétexte pour sortir de la maison et laisser le reste de la famille agir. Pour le moment, il est encore trop tôt pou rentrer. Alors oui, faudra faire quelque courses si Mathys n'a plus envie du vélo. Linus a l'impression d,être plus excité que Mathys. En fait, c'est sans doute vrai, puisque lui sait ce qui se complote à la maison. En même temps, il est pas très chaud à l'idée d'avoir tant de gens chez lui, mais bon, une fête d'enfants, c'est quand même pas une torture. Les adultes par contre... mais bon, il est assez grand pour faire face, non ? Il s'est même promit d'être agréable... le plus qu'il le peut.

- Oh oui, un peu, mais ça devrait être rapide. Faut passer au Fingertips. C'est toujours long au Fingertips. Mathys le sait, même quand Linus dit que ça ne sera pas long. Oh, bien sur, c'est ton anniversaire, on fait ce que tu veux. C'est toi le roi de la journée.

Oui, bon d'accord, ils lui imposaient un peu la fête, mais quand même, c'était lui le roi de la fête.

Et puis les heures passent,, ils font emballer le vélo, puis vont faire quelques courses inutile, passent au Fingertips, passage nettement plus court que d'habitude notons. Puis ils rentrent à la maison.

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Linus O. Chatwood
Maître Jedi
1296 $
04/11/1982 $
1296 messages
Mensonges : 1296
Anniversaire : 04/11/1982


MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Sam 2 Jan 2016 - 2:32

TERMINÉ ET VERROUILLÉ

______________________________

Linus Owen Chatwood

PAINT IT BLACK
I look inside myself and see my heart is black
I see my red door and must have it painted black
Maybe then I'll fade away and not have to face the facts
It's not easy facing up when your whole world is black
- Rolling Stones

I remember but I can't forgive : (AuAg)3Hg2
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Penny E. Ribbs
Maître Jedi
3200 $
25/12/1987 $
3200 messages
Mensonges : 3200
Anniversaire : 25/12/1987


MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison Mar 9 Fév 2016 - 12:53

Archivé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #1008 - Sept ans, l'âge de raison

Revenir en haut Aller en bas
#1008 - Sept ans, l'âge de raison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Débat: Et si Marx avait raison?
» Vraie Raison du Départ de Batista
» l'âge de raison
» La danse des sept voiles...
» BD Sept Cavaliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-