AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #3123 + Nothing is ever easy in life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: #3123 + Nothing is ever easy in life Mar 2 Juin 2015 - 23:07


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA


La tornade... Elle avait été dévastatrice pour pas mal de monde de son quartier. Des voisins avaient perdu leur maison et tous les biens, il y avait eut des morts et des blessés. Tout était allé tellement vite et Vicky s'en voulait de ne pas avoir su aider tout le monde qu'il fallait. Elle était habituée des situations d'urgences. Elle exerçait dans ce métier depuis quelques années maintenant. Et pourtant, elle s'était sentie inutile. Elle savait qu'elle n'avait pas réagit comme il le fallait mais sous la panique, elle n'était pas parvenue à tout contrôler. Sur le moment, elle s'était dit que Lizzie avait raison, qu'elle aurait du rester chez elle. Elle aurait pu rassurer Hope et elle n'aurait sans doute pas eu toutes ces contractions.
C'est pour ça qu'elle ne bossait pas aujourd'hui. Elle avait été mise à l'arrêt, repos strict au lit au maximum pour éviter que le bébé ne vienne trop tôt et ait des problèmes. Alors évidement qu'elle allait faire attention, mais elle avait une petite fille de dix ans en fauteuil roulant, elle savait donc qu'elle ne pouvait pas juste rester couchée. Etre mère célibataire n'était vraiment pas facile tous les jours. Heureusement, elle avait de l'aide pour conduire sa princesse à l'école et la ramener et pour les courses aussi... Seulement, elle ne voulait pas non plus trop abuser. Elle n'avait jamais pu compter que sur elle et mine de rien, ça lui faisait quand même peur de s'appuyer sur des gens qui risquaient de la laisser tomber eux aussi!

La jeune femme tentait de profiter d'un moment de calme pour essayer de dormir un peu. Les nuits n'étaient vraiment pas faciles, entre sa fille qui se réveille en criant, l'angoisse pour la santé du bébé et les cauchemars qu'elle faisait, Vicky était vraiment fatiguée. Installée dans le canapé, elle se laissa bercer par la musique quand la sonnette de la porte se fit entendre. Elle prit le temps pour se lever, pensant à une visite d'Annie, d'Elizabeth ou même de Penny mais en ouvrant la porte, sa surprise lui fit presque manquer un battement de coeur...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mer 3 Juin 2015 - 22:03


nothing is ever easy in life
   
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Abe serrait dans sa main le papier que lui avait donné son détective privé qu'il avait lancé sur les traces de Victoria lorsque celle ci était partie afin de la retrouver au plus vite. Pour cette femme il avait tout laissé, son travail et les quelques amis qu'il avait dans son ancienne ville. Que sa vie était devenue triste, sans le grand sourire de la jolie blonde qui lui avait tapé dans l'oeil à la seconde ou il avait posé les yeux sur elle alors qu'ils travaillaient ensembles. Tout avait changé ce soir ou elle avait frappé à sa porte, sa fille dans les bras, les yeux rouges, vraiment pas bien. Il les avait accueilli avec un immense plaisir, bien conscient qu'elle avait du avoirun ex particulièrement con. Qu'elle était mignonne, sa petite princesse. Il avait pris soin d'elles de son mieux le temps ou elles étaient restées et avait d'ailleurs été bien plus loin qu'au stade de l'amitié quand tout ça s'est fini sous les drapps de son lit, blottis l'un contre l'autre, leurs lèvres collées les unes aux autres. Il s'était noyé dans ses merveilleux yeux clairs, lui murmurant de tendres mots doux à l'oreille chaque jour qu'ils avaient pu passer ensembles. Pouvait il le nier? Il en était complètement raide dingue. Accro comme à une drogue. Planté près de chez elle, il se sentait maintenant vraiment nerveux. Pourquoi est ce qu'elle était partie comme ça? Pourquoi l'avoir abandonné comme ça, sans nouvelles et sans même lui donner une seule raison à ce départ. Il avait été tellement inquiet, et tellement...Presque dévasté. Le coup de foudre était aussi puissant que la douleur ressentie quand l'être aimé s'en allait de cette façon. Et c'est bien pour ça qu'il était prêt à tout pour la retrouver, peu importe ce qu'il aurait à faire.

Enfin il avait rejoint la porte pour sonner, se passant une main dans les cheveux en déglutissant un instant. Avait il fait le bon choix? Oui..Surement et pourtant un rejet lui ferais surement une peine affreuse. Un bruit de pas..La poignée qui descend.. Et enfin un visage. SON visage. Victoria. Il prit une profonde inspiration, son coeur se serrant alors qu'il détaillait automatiquement le moindre de ses traits, doux et harmonieux. " Vicky..Tu es la...Je te retrouve enfin! " S'était il exclamé d'une voix pourtant  basse, ne pouvant pas la lacher des yeux un seul instant, un sourire étirant enfin ses lèvres. " Bon sang que tu m'as manqué! "
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mer 3 Juin 2015 - 23:50


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA


Avoir de la visite ne la dérangeait pas, malgré sa grosse carapace, Victoria est quelqu'un d'assez sociable. Seulement, elle ne s'attendait pas du tout à voir Abraham sur le pas de sa porte. Victoria resta bouchée bée. Comment il avait fait pour la retrouver? Si il était là, est-ce que son ex allait débarquer lui aussi? Elle pensait que Rachel avait fait protéger ses informations pour qu'elle puisse vivre tranquille avec Hope... La jeune femme se posait une tonne de questions en quelques secondes à peine. Il la scrutait et elle ne savait pas quoi lui dire. Vicky se revoyait encore à Boston, venant frapper à sa porte pour avoir une oreille attentive, un endroit où passer la nuit et surtout se sentir en sécurité. Ce soir là, elle était avec Hope dans les bras et vraiment pas en forme. Ce soir là, elle s'était allée. Elle avait laissé ses sentiments prendre le dessus et Vicky avait fini par se réveiller le lendemain matin dans les bras du grand brun. Ca faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentie vivre de la sorte!

Son départ pour Lewiston avait été fait assez rapidement. La police et l'assistante sociale l'avaient aidé pour trouver un endroit où son ex compagnon ne la trouverait pas trop facilement. La condition était de ne rien dire pour qu'elle puisse être en sécurité. Laisser son boulot n'avait pas été trop compliqué parce qu'elle savait qu'elle en retrouverait un assez facilement, mais pour Abe, ça avait été différent. Victoria avait plusieurs fois pris son téléphone, composé son numéro et s'était rétractée en pensant à ce qu'on lui avait dit. Ca avait été dur pour elle de laisser la seule personne à qui elle tenait vraiment depuis longtemps. Mais elle l'avait fait, pour Hope et pour qu'elle s'épanouisse...
En le voyant face à elle, elle ne pu que poser doucement sa main sur son ventre bien rebondit. Vicky tenta un sourire désolé et en voyant le sien, son coeur recommença à battre la chamade. Il lui avait tellement manqué lui aussi. La jeune femme se rapprocha et se serra doucement contre lui. Prenant une grande inspiration, elle respira son parfum, cette odeur si rassurante. Elle ne voulait plus le lâcher, de peur que ce soit un rêve ou bien juste une illusion, mais ils ne pouvaient pas rester sur le pas de la porte. Elle se recula alors, l'entraînant avec elle dans la maison. "Tu m'as manqué toi aussi! Comment tu m'as trouvé?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Jeu 4 Juin 2015 - 10:07


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Sans avoir le temps de dire quoi que ce soit de plus il s'était retrouvé avec la jeune femme blottie contre lui, l'entourant de ses bras en soupirant doucement, inspirant l'odeur de son parfum, de son shampoing qu'il connaissait par coeur. Il sourit doucement, ne trouvant même pas la force de l'engueuler pour le moment, il était juste heureux de voir qu'elle allait bien et que visiblement elle ne le détestait pas vu qu'elle était venue se mettre contre lui de cette façon. Il avait passé sa main sur son dos qu'il frottait doucement, comme pour la réconforter, se demandant tout de même ce qui l'avait poussé à s'en aller. Il entra à sa suite, refermant la porte derrière eux en s'avançant lentement dans la maison qu'il regardait avec attention, découvrant l'endroit. " J'ai fais appel à un détective privé hors de prix... J'ai regardé les environs..j'ai montré des photos.. Enfin bon j'ai tout fait quoi..J'ai abandonné mon boulot pour venir te retrouver parce que..Je me sentais perdu sans toi et j'avais peur que tu sois en danger, toi et Hope alors..Je me suis pas posé de questions et me voila. " Lui raconta Abe tranquillement, glissant sa main sur sa joue comme pour s'assurer qu'il n'était pas en plein rêve. Elle était bien la, près de lui. C'était bien SA Victoria. Un petit soupire lui échappa et il posa son front contre le sien, fermant les yeux avant de se redresser. " Pourquoi etre partie, si je t'ai manqué..? Pourquoi tu ne m'as rien dis..? J'ai cru avoir fait quelque chose de mal..Mais je ne demandais qu'à t'aimer. "

Lui murmura-t-il, la voix légèrement tremblante. Le jeune homme ne pouvait le nier, c'était un romantique et pas franchement une grande gueule, un dur à cuire. Il avait aimé cette femme à la seconde ou il l'avait vu. Et sa disparition lui avait fait plus de mal qu'il n'aurait pu l'imaginer. Ces derniers mois lui avaient semblé être une éternité. Il se recula, pour l'observer dans sa totalité comme pour s'assurer que rien n'avait changé. Son regard se stoppa alors sur le ventre de la jeune femme qu'on ne pouvait ignorer. Non elle n'avait pas abusé des snickers et autres sucreries, visiblement c'était un petit être qu'elle portait en elle. Il déglutit alors doucement, n'imaginant pas une seule seconde pouvoir être le père étant donné que leur temps à temps de façon intime avait été sur une periode infiniment courte. " Tu .. Tu vas avoir un bébé? C'est pour ça que tu es partie? Mais..Tu aurais pu rester tu sais! Je me serais bien occupé de vous! Je voulais que tu restes Vic.. Près de moi. C'est pour quand? " Il sourit légèrement et tendit la main pour la déposer contre l'arrondi de son ventre, ayant toujours trouvé ça magnifique. Ce n'était pas la plus belle des magie, celle de créer la vie?
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mar 9 Juin 2015 - 0:32


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA


Victoria n'avait pas réfléchit en allant se blottir tout contre lui. Elle en avait ressentit le besoin et quand elle respira son odeur, elle en eu un léger sourire. Ca lui avait manqué, il lui avait manqué et elle se rendait compte maintenant qu'il était là, à quel point elle était amoureuse de lui! Sentir sa main dans son dos lui donna des frissons et la blondinette fut soulagée qu'il ne lui fasse pas la morale par rapport à sa fuite. Après tout, elle n'avait pas eu le choix, sinon, elle aurait fait les choses autrement! Victoria le fit entrer à sa suite et lui demanda comment il l'avait trouvé. Ca l'intéressait parce que ça lui faisait un peu peur qu'il ne soit pas le seul à les avoir trouvées... "Je... Tu as fais ça, pour moi?..." Elle avait encore du mal à se dire que quelqu'un puisse tenir de cette façon à elle. Abe avait changé tellement de choses en entrant dans sa vie. La jeune femme n'avait jamais connu ça. Son seul point d'attache, c'était Hope et cet enfant à venir. " Je ne pouvais rien dire. Je suis désolée, j'y ai pensé à t'appeler, plusieurs fois... Je crois que j'ai aussi eu peur que tu ne veuille pas me répondre à cause de tout ça..."

Vicky se rendait compte qu'elle aurait dû l'appeler. Parce qu'il était là, il avait fait ce chemin pour elle et tout abandonné à Boston. Ils étaient assez proches l'un de l'autre et Victoria le laissa la regardé. Elle remarqua qu'il bloqua sur son ventre et en l'entendant parler, elle ne put que lui offrir un plus large sourire. " Comme tu vois oui... Non! Je... Enfin... Hope et moi nous n'étions plus en sécurité à Boston et je n'ai pas eu le choix que de partir. Elle est dans un fauteuil roulant depuis l'accident et la police... Je... D'après eux, ce n'était pas vraiment un accident... J'aurais pu perdre ma fille!" Dit-elle la voix toute cassée.
Le geste d'Abraham la déstabilisa un peu. Sa main posée sur son ventre lui coupa la respiration l'espace de quelques secondes. Mais à croire que le bébé voulait qu'elle réagisse parce qu'il se manifesta. Au contact du jeune homme, il se mit à bouger et Vicky posa sa main sur celle du grand brun. " Elle devrait arriver dans un peu moins de trois mois. Je peux t'offrir à boire? Et on pourra s'installer dans le salon pour discuter?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Jeu 11 Juin 2015 - 23:02


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Il hésitait sur ce qu'il devait faire en ce moment même. La scotcher à sa chaise? Lui mettre un traqueur GPS dans la nuque? L'embrasser à en perdre haleine ou alors se fâcher un coup. Non.. La dernière solution lui semblait impossible. Quand il se retrouvait en face d'elle c'est comme un soufflé qui retombait. La colère, la tristesse. Toute négativité s'envolait tout naturellement et dans son esprit seul le sourire de cette femme magnifique persistait encore et encore. " Je pensais que tu avais compris maintenant mais dans le doute, je vais me répeter. Je ferais tout pour toi.. Un boulot, de l'argent.. D'accord mais.. Ce n'est pas ça qui fait mon bonheur..J'ai vécu quand tu étais à mes côtés. Je voulais tout faire pour m'assurer que tu allais bien. Pour veiller sur toi alors je n'ai pas réfléchi et je suis venu. Pour toi. " Il sourit faiblement, un peu chamboulé par tout ça en réalisant lui même maintenant qu'il se retrouvait en face d'elle. Oui il n'avait pas regardé aux dépenses, même si ce fichu détective n'avait pas hésité à saler la facture comme il fallait! Peu importe. L'amour n'avait pas de prix. " Je comprend que tu ai voulu te protéger, toi et Hope. Mais maintenant je suis la et je vais m'assurer que rien ne vous arrive. Je dis pas que je vais squatter ton jardin, promis. Je me suis trouvé un endroit à moi."

Il avait préféré la rassurer, ne voulant pas qu'elle se sente étouffé, ni qu'elle fuit à nouveau. La perdre encore, il ne tenait pas à vivre ça, ça serait vraiment un gros coup à surmonter pour son moral. Un doux petit soupire lui avait échappé en la regardant, bon sang qu'elle pouvait être belle. Et ce ventre tout rond lui allait à merveille, c'était clair. Bien qu'il se sente un peu..Jaloux étant donné les sentiments qu'il avait pour elle. Un de ses sourcils se haussa en l'entendant. " En fauteuil? Pas un accident? Bordel.. Non, je ne bouge plus d'ici maintenant c'est certain! Je vais veiller sur vous et le premier qui vous approche ou essaie de vous faire du mal aura à faire à moi! Pleure pas..Elle va bien, toi aussi. "
Il l'avait repris dans ses bras, gardant une main sur son ventre qu'il sentait gigoter, totalement émerveillé par la perspective qu'une vie puisse grandir la dedans à ce moment même. Abe adorait les enfants, d'ou son choix d'être pédiatre. Et il ne pouvait qu'aimer une part de la femme qui avait pris son coeur. " Elle? C'est une petite fille? Wow.. Félicitations pour la princesse alors. " Un beau trio de filles alors maintenant. A sa proposition il mit un moment à comprendre, trop occupé à la détailler du regard. " Oui, un verre d'eau ça ira très bien merci! " Pas bien difficile, il se dépêcha d'aller s'asseoir sur le canapé, regardant tout autour de lui. " Vous avez l'air bien ici ! "
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Ven 12 Juin 2015 - 18:04


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA


Vicky savait très bien qu'elle n'avait pas eu la meilleure des réactions en ne prévenant pas Abe de son départ mais il ne semblait pas lui en tenir rigueur puisqu'il ne l'avait pas repoussée. La jeune femme lui fit également part de ses doutes. Même si il lui disait être là pour elle, c'était assez nouveau et donc, elle avait quand même besoin de l'entendre. Plus elle l'écoutait et plus elle sentait son coeur battre la chamade. La blondinette se sentait craquer et fini par s'approcher un peu plus de lui pour poser doucement ses lèvres contre les siennes. Elle en avait eu envie dès qu'elle l'avait vu mais elle ne savait pas si l'accepterait. Avec ses paroles, elle avait eu la confirmation qu'il l'aimait sans doute autant qu'elle l'aimait lui. Se détacher de ce goût si doux qui lui avait manqué était difficile mais il le fallait. Parce qu'ils devaient discuter et aussi parce qu'elle ne devait pas trop rester debout. "Je suis tellement heureuse de te voir là! Hope sera contente aussi... Le jardin est pas très grand, tu n'y serais pas confortable et je ne veux pas ça pour toi! Lewiston change tellement de Boston, j'espère que tu vas t'y plaire.

Abe avait très bien fait de lui préciser qu'il s'était trouvé un endroit. Victoria n'est pas le genre de personne qui aime se sentir étouffée. Même si elle a besoin de sa stabilité et d'un entourage sur lequel elle peut compter, son enfance laisse d'énormes séquelles. Alors oui, il la rassurait en lui disant qu'il ne crècherait pas dans son jardin... Ils discutaient tous les deux et elle ne pu que lui parler de l'état de santé de sa fille. C'était difficile à vivre pour elle mais heureusement Hope était une vraie battante et elle ne se laissait pas aller. "J'espère juste qu'on est en sécurité ici... On a été aidées pour s'installer et tout ce qu'il fallait mais... Non, elle ne va pas si bien que ça tu sais... Je suis incapable de la soulager comme je le voudrais et... J'aurais préféré être dans ce fauteuil plutôt qu'elle, mais c'est une vraie coriace et elle est tellement forte... Il parlèrent du bébé, c'était un sujet qui devait obligatoirement venir sur le tapis. Sa grossesse se voyait comme un nez au milieu du visage. Mais la réaction d'Abraham la fit se sentir tellement bien! Son sourire s'élargit un peu plus et elle le laissa aller s'installer avant de revenir avec un verre d'eau pour lui et un pour elle. Elle se posa à ses côtés sans être mécontente de pouvoir retrouver ce canapé. Les médecins avaient eu raison de lui ordonner du repos, à peine une dizaine de minutes debout qu'elle se sentait déjà patraque et un peu douloureuse. La tornade avait eu raison d'elle pour le coup! " Oui! On est tranquille et Hope adore l'endroit. Pas loin, il y a un ranch et il y a une librairie qui fait maison de thé en même temps et si elle pouvait, elle y passerait tout son temps. Je t'y emmènerai une fois si tu veux. Tu pourras rencontrer sa grande amie Annie!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mar 16 Juin 2015 - 11:53


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Il avait passé ses bras tout autour de la blonde pour la serrer plus fort, passant le bout de ses doigts le long de son dos. Pouvoir sentir ses lèvres contre les siennes fut une véritable libération et ses doigts remontèrent pour passer sur sa nuque, à la base de ses cheveux qu'il caressa alors qu'il répondait à son baiser tendrement sans trop la brusquer, voulant profiter de ce baiser de retrouvailles qu'il fit durer un maximum. Pouvoir sentir sa chaleur, le contact de sa peau, pouvoir l'avoir dans ses bras. Tout cela le transportait littéralement et il était fou de joie, son coeur bondissant dans sa poitrine tandis qu'il redressait finalement la tête, ses yeux croisant les siens, si bleus.. Il lui avait volé un second baiser avant de l'amener avec lui pour s'installer, ne pouvant se résoudre à la lâcher du regard un seul instant. Peut être par peur de la voir disparaitre une nouvelle fois loin de lui sans même savoir ou elle était. " J'ai hâte de la revoir, ta petite princesse. C'est un amour, et elle est tellement gentille. Aussi jolie que sa maman en plus de ça. Je suis heureux d'être ici avec toi ne te fais pas de soucis pour moi. La ville est sympa, je ne suis pas un fan des grandes villes donc ici c'est..Familial. J'adore. Et l'hôpital est super. Ils ont été supers de me trouver du boulot assez vite."

Il sourit légèrement en s'asseyant confortablement sur le canapé, prenant quelques gorgées de son verre qu'il reposa ensuite près de lui sur la table basse, l'écoutant avec attention. Abraham souhaitait tout savoir de toute façon, tout ce qu'il avait manqué, tout ce qui pourrait aller, ou ne pas aller également. C'était aussi pour cela en plus de l'amour qu'il avait pour elle qu'il avait souhaité la suivre. Pour veiller sur elle et s'assurer qu'elle ne manquait de rien, elle et sa fille. Et maintenant cette deuxième petite fille qui grandissait dans son ventre, ne lui faisant ressentir qu'un peu plus d'amour encore. " Ne t'en fais pas personne ne te retrouvera. J'ai mis du temps à convaincre quelqu'un de m'aider, ils se soucient de la sécurité des gens même si on sors les billets et crois moi que j'en ai sorti pas mal.. Tu sais quoi? Quand Hope rentrera à la maison je pourrais l'examiner si t'es ok, voir si on peux adapter, lui donner un nouveau traitement. Voir ce qu'on peux faire pour elle, pour lui faciliter les choses." Il sourit légèrement et déposa sa main sur son ventre avec tendresse sans pouvoir s'en empêcher. Dans son boulot il voyait pas mal de femmes enceintes, ou des jeunes mamans qui venaient d'accoucher quand il venait faire des visites aux nouveaux nés. Il trouvait ça totalement merveilleux. Son bras passa tout autour d'elle finalement, voulant pouvoir lui donner un peu de tendresse tant elle lui avait manqué, s'imprégnant de son odeur qu'il humait comme un drogué en manque. Il se souvenait de tout parfaitement mais le manque avait été tout aussi fort tout de même. " Oh un ranch. Je pourrais toujours la tenir près de moi si elle veux faire une balade à cheval, ça fait longtemps mais ça me plairait bien. Annie..? Oh. Annie comment? Ma..Soeur.. Enfin..Ma cousine s'appelle ainsi. Je t'ai déjà un peu raconté mon histoire, non? " Il sourit légèrement, ce prénom était assez commun mais il suffisait à lui serrer le coeur. Sa soeur lui manquait vraiment énormément, et biensur il s'en voulait parfois d'être parti en la laissant, mais ça avait été mieux pour tout le monde, la vérité avait été dur à admettre pour lui et il ne tenait plus, voulant vraiment s'éloigner. " Et..Et toi alors? Tu fais quoi de beau de tes journées, même si je me doute qu'être maman et t'occuper de la maison est déjà bien prenant. "
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mer 17 Juin 2015 - 11:15


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA


Elle n'avait pas pu s'empêcher de poser ses lèvres sur celles d'Abraham. Vicky se délectait du baiser de son amant comme si ça faisait des années qu'elle n'y avait plus gouté. Ce n'était pas le cas et pourtant, elle sentait toujours autant tous ces papillons s'envoler dans son ventre quand elle était en contact avec lui. Le simple fait qu'il avait posé sa main à la base de sa nuque l'avait fait frissonner. Elle du se résigner à s'éloigner très légèrement quand le baiser prit fin. Mais ils ne se quittèrent quand même pas vraiment. Victoria lui proposa d'aller dans le salon et elle le suivit avec sa main dans la sienne. " Tu es déjà engagé? C'est génial, quand je pourrai reprendre le boulot, on travaillera ensemble, comme avant!" Dit-elle assez contente.

Installée à ses côtés, elle lui fit part de ses craintes sur le fait qu'on les retrouve, que Hope n'aille pas mieux... Elle ne voulait rien lui cacher, même si elle était partie sans rien dire. Maintenant qu'il était là avec elle, les choses allaient pouvoir aller correctement, au moins pour eux deux! "Tu crois vraiment? Il n'est même pas en prison faute de preuve, tout ce que j'ai pu avoir c'est un semblant de restriction... Mais je suis quand même partie avec sa fille et... Abe, j'ai dis à Hope qu'il était mort dans l'accident, si il revient... Tu m'as trouvé toi..." Dit-elle assez paniquée de voir débarquer son ex compagnon à Lewiston. Elle était libre maintenant, il était allé trop loin et elle avait supporté beaucoup trop pour le bien être de sa fille. Enfin, c'est ce qu'elle se persuadait. Elle voulait lui donner l'image d'une famille stable, celle qu'elle n'avait jamais eu mais elle avait un peu foiré les choses... " Bien sur que tu peux! Je me suis mise en contact avec beaucoup de monde et dernièrement, j'ai contacté un traumatologue réputé. Le docteur Savannah. Les médecins de Boston disaient que c'était le choc et qu'elle va remarcher, qu'il faut lui laisser du temps. Mais ton avis est le bienvenu! Elle ne passe pas de bonnes nuits en ce moment et j'ai peur qu'elle ne me dise pas toujours quand elle a mal ou quoi que ce soit..."

Victoria était fatiguée de la situation. Ce n'était pas facile à gérer toute seule et en plus de ça, il y avait les à côtés, la grossesse, la tornade... Quand Abe passa son bras autour d'elle, elle attrapa doucement sa main et se laissa doucement aller contre lui. Il avait ce don de la faire se sentir bien malgré tout et sa présence la rassurait assez. "Bien sur, elle sera ravie! Je lui ai prit un chien aussi pour l'aider avec tout ce qui se passe et je pense que j'ai bien fait!" La jeune femme parla d'Annie et elle fut apostrophée par les paroles de Abe. Elle n'y avait jamais pensé, McKenna... Ca se bousculait dans sa tête, mais elle ne voulait pas y croire. C'était un prénom et un nom assez commun, il ne pouvait pas s'agir de la même Annie... Elle se contenta de hocher légèrement la tête visiblement perdue dans ses pensées et ne fit pas attention à ce qu'il disait jusqu'à ce qu'il lui demande ce qu'elle faisait de ses journées. C'était un changement de sujet qui tombait à pic! " Avant la tornade, je bossais encore à l’hôpital mais je suis en repos forcé. Ils veulent que je reste au maximum couchée jusqu'à ce que ça aille mieux. J'ai contracté assez fort et j'ai vraiment cru que j'allais accouché dans le sous sol de cette église... C'est pas évident à respecter avec un enfant en fauteuil roulant. J'ai la chance qu'on vienne la chercher pour l'école et me la ramener mais il faut que je m'occupe d'elle...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mer 24 Juin 2015 - 12:50


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Personne ne pourrait jamais remettre en doute les sentiments qu'il avait pour cette femme en tout cas. C'était tout bonnement impossible. Son coeur battait à un tel rythme, il se sentait..Sur un nuage. En la revoyant la, l'émotion avait été si forte qu'il n'avait pu s'empêcher de laisser échapper une larme qui avait roulé le long de sa joue avant de s'échouer sur le sol. Elle allait bien, et c'est tout ce qui comptait à ses yeux. Il avait eu tellement peur pour elle, qu'il avait eu la sensation d'un poids énorme qui s'en allait de ses épaules. Un sourire fin avait étiré ses lèvres alors qu'il remettait une mèche de ses longs cheveux blonds derrière son oreille, embrassant son front un instant. " Comme avant princesse. J'ai hâte, de pouvoir te revoir tous les jours. Ton sourire illumine chacune de mes journées. "

Il passait sa main sur la sienne inlassablement une fois installés sur le canapé avant de l'entourer d'un bras pour l'avoir près de lui, une présence rassurante pour la jeune maman qui avait déjà eu bien des choses à surmonter. Il l'admirait pour ça, son courage, sa force, sa détermination. Cette femme avait du caractère, et c'était bein ce qui lui plaisait. " Je te promets que s'il t'approche je lui ferais regretter d'être en vie.Je vais demander à mon détective privé de le faire surveiller. Jamais il ne te touchera. Jamais il ne t'approchera. Ni toi, ni Hope. Tu as confiance en moi?" Lui demanda Abe en relevant son menton vers lui, plongeant ses yeux dans les siens un instant avant de frôler ses lèvres. Tant que sa fille ne serait pas bien, Abraham savait parfaitement qu'elle ne serait pas détendue non plus. C'était son rôle de faire en sorte que ça se passe au mieux, pour elles deux maintenant. Etre pédiatre pouvait aider un peu mine de rien. " D'accord, j'en parlerais avec elle d'accord. Ca serait bon de faire travailler un peu ses jambes et tout ça, par le biais de jeux même. Du genre la faire pédaler avec ses jambes, quand elle se couche sur le dos. Faire travailler ses muscles quoi et voir si elle arrive à bouger un peu par elle même. Si je vois qu'elle a mal je lui prescrirais quelque chose d'assez éfficace et adapté à son âge. Je ferais au mieux c'est promis."

Maintenant elle n'était plus seule, et quand on aime on ne compte pas, c'est bien connu. Ca compte pour l'argent tout comme pour le temps qu'on passe pour l'autre en cas de besoin. Il adorait sa fille, c'était un vrai amour et il voulait veillr sur elle à défaut que la vie lui ai donné un père digne de ce nom. " Oh un chien hein? J'éspère qu'elle sera plus contente de m'avoir moi qu'un chien quand même sinon je risquerais d'être vêxé." La taquina doucement le beau brun en déposant un tendre bisou sur sa joue, essayant tant bien que mal de lui arracher un sourire. C'était plutot délicat, elle semblait tellement ailleurs. L'entendre l'inquiétait plutôt, il se doutait bien que si elle était arrêtée c'était pour une raison, elle n'était pas du tout du genre fainéante sa belle Victoria. Mais elle en faisait déjà bien trop, dans sa condition et avec son ventre. Accoucher maintenant serait tellement dangereux, les chances que le bébé survive sans problèmes était encore bien mince malgré que ça soit possible, à l'heure d'aujourd'hui. Il passa sa main sur son ventre un moment, avant de doucement secouer la tête." Je ne veux pas t'envahir, et je ne le ferais pas..Mais je peux préparer le dîner, l'aider à prendre sa douche ou son bain, faire un peu de ménage ici.. T'aider quoi. Faut que tu fasses attention à toi. Enfin.. A toi et au bébé aussi. Plus tu te reposes, plus vite tu te sentiras mieux. Tu en penses quoi?"
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Dim 19 Juil 2015 - 18:31


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA



Les sentiments étaient partagés! Jamais Victoria ne s'était sentie aussi bien en présence d'un homme. Abraham était vraiment celui qui lui convenait. Il était tendre, attentionné, attentif, protecteur, doux et il respirait l'amour. Grâce à lui, elle se sentait quelqu'un, elle pouvait vivre. Alors l'avoir là avec elle, le fait qu'il l'ai retrouvé et qu'il se soit inquiété pour elle, ça la rassurait sur comment pouvaient se passer les choses maintenant. Elle qui se sentait seule, ne le serait plus! " Tu sais que ça ne sera pas pour tout de suite n'est-ce pas?" Parce que non, elle ne pourrait pas reprendre le travail de suite. Il fallait qu'elle se repose et puis, le bébé arriverait et elle aurait son congé maternité... La question boulot ne se représenterait pas avant un petit moment!
Sur le canapé, elle lui fit part de ses craintes et Abe était rassurant à souhait. Il l'avait toujours été et Vicky était chanceuse! Elle s'en rendait encore plus compte maintenant qu'il était là. Elle se battait depuis longtemps maintenant, mais ça la fatiguait. Jamais elle n'avait été épargnée et même si elle n'était pas pessimiste de nature, elle se demandait si ça s'arrêterait un jour. La vie peut être tellement cruelle parfois! Abraham lui releva le menton alors qu'elle se montrait faible. " Bien sur que j'ai confiance en toi... Mais il est hors de question que tu continue de payer un détective. Tu vas te ruiner et je ne veux pas en être la cause..."

Ils se mirent ensuite à parler de Hope. L'enfant était terriblement courageuse, mais Victoria voyait bien que ça n'allait pas. Les traitements qui lui étaient donnés ne la soulageait pas, elle cauchemardait sans arrêt et ne dormait pas ses nuit complètes. La jeune femme se sentait fautive et ne pouvait pas vraiment aller mieux tant que sa fille ne le serait pas non plus." Je sais que tu feras au mieux. Tu es un très bon médecin, mais elle souffre tellement. Je ne sais pas quoi faire pour qu'elle aille mieux. Elle ne dort pas bien tellement elle cauchemarde, c'est de ma faute tout ça, je n'ai pas pris correctement soin d'elle..."
Victoria avait beaucoup de mal avec ce qu'elle vivait en ce moment. Mais Abraham arriva quand même à lui tirer un petit sourire en coin quand il évoqua le fait que Hope préfère le voir lui plutôt que le chien. "Oui, un chien pour l'aider à garder le moral, je trouvais que c'était une bonne idée. Et bien, je ne sais pas... Il faudra lui demander si elle te préfère au chien ! Dit-elle en pouffant légèrement. Elle eu un sourire attendrissant en l'écoutant lui dire qu'il était là pour l'aider. Victoria ne pu s'empêcher de se serrer doucement contre lui en laissant la main qu'il avait posé sur son ventre. " J'essaye de faire attention à nous du mieux que je peux." Dit-elle doucement et assez ennuyée. La blondinette eu un sourire plus grand quand elle sentit le bébé bouger alors qu'Abe avait toujours sa main posée. Comme si lui, il donnait son accord sur ce qu'il venait de proposer. " Tu as sentit? Je... Abe... Il faut que je te dise quelque chose..." Victoria se recula légèrement et prit les deux mains du grand brun dans les siennes en les serrant assez fort comme pour se donner du courage. Elle en avait besoin et en même temps, il fallait qu'elle le lui dise ! " Ce bébé que je porte... Je sais que j'aurais dû te le dire avant... C'est toi son père...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Mer 29 Juil 2015 - 22:37


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Tout avait changé pour Abraham le jour ou il avait rencontré Victoria pour la toute première fois. C'était comme si son univers s'était mis à tourner dans un tout autre sens puisque maintenant il avait une raison de tourner. Il avait une raison de vivre bien différente du travail. Et la première fois qu'il avait touché ses lèvres en un tendre et doux baiser, son coeur avait battu la chamade alors que dans sa tête brillaient un million d'étoiles, et le plus éclatant des feux d'artifices. " Je sais ne t'en fais pas.. Mais qu'importe le travail, tout ce que je sais c'est que plus rien ni personne ne m'éloignera de toi Vic. Et c'est ça l'essentiel. " Il avait passé le bout de ses doigts dans ses cheveux, ses yeux clairs plantés dans les siens. Attirés par ces aimants d'un bleu céleste. Le temps loin d'elle avait été tellement long. Alors travail ou pas travail rien ne pourrait désormais l'empêcher de passer du temps à ses côtés et veiller à son bien être autant qu'il le pouvait. Il voulait être pour elle le début d'une nouvelle vie si elle lui en laissait la chance au quotidien et pas seulement la, de temps en temps. Biensur elle semblait heureuse de leurs retrouvailles et ça se comprenait très bien mais il voulait ce même bonheur dans chacune de leurs journées. Un quotidien plein d'amour. Un amour sincère qui faisait un bien fou quand ils étaient tous les deux. Entre eux c'était une véritable harmonie qu'il ne voulait pour rien au monde briser. " Ta sécurité n'a pas de prix.. Si tu savais comme j'éspérais te retrouver.. Chaque jour me semblait tellement long." Un dicton disait d'ailleurs quand on aime, on ne compte pas. Tandis qu'un autre parlait du fait que la famille allait au dela du rapport sanguin, mais que notre coeur savait la choisir. C'est un peu ce que j'avais ressenti la première fois que j'avais rencontré cette famille la, cette femme si courageuse, et sa petite fille tellement attachante que je n'avais pu qu'adorer à la seconde ou je l'avais vu. Je m'étais promis de veiller sur elles et d'être pour elle le père qu'elle n'avait pas pu avoir tant c'était un sacré connard. Du coup oui, savoir qu'elle était si mal lui brisait le coeur autant que si elle était sa chair et son sang. " On peux lui donner quelque chose de non addictif pour l'aider à dormir un peu. Mais je t'interdis de dire quelque chose comme ça, tu as fais de ton mieux! Même les compétences d'une maman géniale ont des limites. C'est la vie. Et parfois des choses mauvaises arrivent à des gens biens.. Elle ira mieux je te promets." L'entendre rire lui soutira un grand sourire, c'était tellement bon de savoir que malgré tout sa bonne humeur était resté intacte. Une perte pour l'humanité, de perdre un si beau sourire. Lui en tout cas avait eu du mal à s'en passer. Déposant un doux bisou sur son front il gardait sa main sur son ventre agité, pour son plus grand plaisir d'ailleurs. C'était magnifique comme sensation, la vie qui s'anime avant la naissance. " J'en doute pas. Tu es une très bonne maman avec Hope, et ce bébé aura de la chance de t'avoir aussi." Une belle petite famille, il avait hâte de voir la grande soeur à l'oeuvre, et sa chérie avec un nouveau né dans les bras. Une vie pure, innocente, qui n'avait pas eu à subir son passé un peu difficile. " Qu'est ce qui se passe..? Tu peux tout me dire, tu le sais hein? " Il avait doucement glissé sa main sur sa joue, soutenant ainsi son regard. Elle navait surtout pas à avoir peur de lui. Etant donné son air grave il fit quand même un peu la moue, voyant bien qu'elle n'était pas bien. Abe déposa alors un bisou sur sa main, fronçant les sourcils jusqu'à se figer en l'entendant. Il ne s'était même pas posé de questions par rapport à ce bébé, acceptant le fait qu'il soit de son ex sans trop de soucis de toute façon tout comme il allait le faire avec sa mère, il l'aimerait cet enfant. Mais la.. Ca changeait les choses ! " Mais..Je..T'es sure qu'il est de moi? Je veux dire.. C'est.. C'est moi son père ..? Je vais être papa? " Avait il finit par souffler, la gorge nouée alors qu'une larme roula de son oeil pour dévaler sa joue. L'émotion était immense, mais du bonheur, que du bonheur. Sans lui laisser le temps de répondre il l'avait serré dans ses bras de toutes ses forces.
crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Victoria L. Clarke
jeune apprenti
281 $
11/04/1982 $
281 messages
Mensonges : 281
Anniversaire : 11/04/1982


MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Lun 10 Aoû 2015 - 13:29


nothing is ever easy in life

ABRAHAM & VICTORIA



Victoria ne connaissait pas ça. L'amour, le vrai, comme elle le vivait avec Abraham. Celui qui était au final assez simple malgré les épreuves. Parce que oui, même si ils n'étaient pas ensemble depuis très longtemps, ils avaient déjà traversé des épreuves. Quitter Boston sans rien lui dire avait été difficile pour elle. Et depuis qu'elle était à Lewiston, l'envie de le contacter l'avait prise de nombreuses fois. Mais elle devait penser à la sécurité de sa fille avant tout. Heureusement pour elle, Abe comprenait ça. Elle aurait pu lui dire qu'elle avait quitté la ville parce qu'elle avait commis un crime qu'il l'aurait quand même soutenue. Et ça la déroutait un peu... Jamais son ex ne s'était comporté comme ça avec elle... Ces retrouvailles faisaient un bien fou à la jeune femme et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'angoisser par rapport au futur. Est-ce qu'il resterait vraiment auprès d'elle? Est-ce qu'il allait changer lui aussi? Vicky secoua légèrement la tête et se maudit d'avoir ce genre de pensée. Après tout, il avait tout fait pour la retrouver non?
Quand on aime, on ne compte pas? Oui, peut-être... Vicky en était persuadée en ce qui concernait Hope. Elle ferait tout pour sa fille. A y réfléchir, pourquoi ça ne pouvait pas être pareil dans un couple? Elle se posait trop de question. Mais le voir devant elle bousculait un peu toutes ses pensées... "Si ils m'ont envoyé ici, c'est qu'ils jugent qu'on ne risque rien non? Après tout, ils ont l'habitude... On ira plus nulle part l'un sans l'autre et je suis désolée de t'avoir infligé ça. Si j'avais pu, je t'aurais dis où j'étais..."

Abe voulait aider, ça se ressentait énormément. Et Victoria n'y était pas opposée mais ça lui faisait un peu bizarre que quelqu'un d'autre qu'elle veuille s'occuper de Hope. " Je sais que c'est la vie. Mais c'est quand même mal foutu! J'aurais préféré que tout ça m'arrive à moi, pas à elle. Elle essaye de ne pas le montrer, mais je sais qu'elle ne va pas bien. Et les mamans devraient être des super héros avec des supers pouvoirs..." Malgré tout ça, Vicky ne pu s'empêcher de rire. Bien évidement que Hope serait plus contente de voir Abe que d'avoir son chien. La petite en était bleue. C'était d'ailleurs mignon de voir à quel point elle pouvait rougir avec un simple sourire du jeune homme. La tension qu'elle avait éprouvé quelques secondes avant se dissipait doucement. Abe était comme il le fallait avec elle. Il ne la bousculait pas trop et était prévenant. Il arrivait même à la faire se sentir comme une bonne maman. Victoria hocha doucement la tête en l'entendant lui dire qu'elle pouvait tout lui confier. Elle le savait, oui! Mais malgré tout, c'était difficile à avouer. Seulement, elle ne pouvait pas garder plus longtemps pour elle. Abraham avait le droit de savoir. Encore plus maintenant qu'il était là avec elle. La jeune femme avait peur de sa réaction. Peur qu'il se mette en colère et qu'il s'en aille à cause de ça. Peur qu'il ne veuille plus la voir et qu'il cherche à garder le bébé... Mais non! Elle ne s'y attendait pas à ce qu'il la serre aussi fort contre lui et montrant autant de joie. Victoria en était complètement chamboulée et se mit à pleurer sans se contrôler. " Tu... Tu vas être papa, oui. Tu ne m'en veux pas de te l'avoir caché?" Vicky sécha doucement ses larmes en entendant la porte d'entrée faire du bruit. Elle n'avait même pas remarqué que l'heure du retour de sa fille était déjà là..." C'est Hope qui rentre!"

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Sam 15 Aoû 2015 - 12:01


nothing is ever easy in life
Love is right here. Love is alive. Love is the way, the truth, the life. Love is the river than flows through. Love is the arms that are holding you. Love is the place you will fly to..Love never fails you
Comment est ce que quelqu'un avait pu être mauvais envers cette femme et lui faire du mal? Il ne concevait pas ça. Au dela de la colère et la haine c'était surement de l'incompréhension. Elle était tellement gentille au naturel, prête à tout pour les gens quit à s'oublier elle même. Elle était bienveillante, jamais méchante ou insultante. Jamais avec lui en tout cas et il savait très bien que ce n'était pas une femme provocante qui cherchait les embrouilles ou qui pourrait agacer involontairement. Lui même aurait été absolument incapable de faire le moindre mal à une femme, surtout pas à Victoria. Elle était son coup de coeur, son coup de foudre, son évidence dès le tout premier instant et il ne voulait que son bien. En tous les cas, lui aussi était comme ça de nature. Bienveillant, compréhensif, doux, sincère. Très protecteur également tout de même et si quelqu'un essayait d'approcher sa tendre et douce à nouveau il exploserait sans doute et impossible de promettre que certaines dents ne voleraient pas suite à des droites bien placées. Elle était la seule famille qu'il avait encore vraiment en ce moment. La voyant pensive, il passa doucement le bout de ses doigts dans ses beaux cheveux blonds pour essayer d'attirer un peu son attention et son beau regard sur lui, remettant une mèche derrière son oreille avant de déposer un petit bisou sur le bout de son nez. " Mais oui, t'en fais pas on est protégés et eux même doivent déjà faire attention et veiller aux déplacements de ton ex. Je ne laisserais rien t'arriver, je te le promets tu peux dormir tranquille et sans stresser. Je ne pourrais pas être plus comblé que maintenant en te retrouvant, ne t'excuse pas. Je suis la. "

Il soupira doucement à ses mots, la gardant bien dans ses bras et embrassa le haut de sa tête, humant au passage le parfum bien connu de son shampoing. C'était bon de retrouver ces petits trucs qu'il connaissait tant à son sujet." Ne dis pas ça, ça n'aurait rien aidé du tout si ça avait été toi et pas elle tu sais? Comment tu te serais occupé d'elle si tu avais été en fauteuil ou très blessée? Elle a besoin de sa maman au top! " Travaillant dans le milieu il ne savait que trop bien à quel point la présence et le soutien rassurant des parents était important pour les enfants quand ils étaient malades, ou hospitalisés. Et il avait tellement hâte de retrouver la petite pour lui montrer que maintenant elle avait quelqu'un pour veiller sur elle avec sa maman. Le papa qu'elle n'avait jamais vraiment eu. Il veillerait sur elle, sans l'étouffer biensur mais il serait la chaque fois qu'elle en aurait besoin. Il voyait tellement Vicky chaque fois qu'il la regardait. Alors il ne pouvait que l'adorer aussi fort que si elle était de lui d'ailleurs. Et il savait tout aussi bien qu'il ne ferait jamais de différences avec ce second petit être qui allait voir le jour, et qui celui ci était bel et bien de lui ce qui n'avait pas fini de l'émouvoir. Il avait juste serré de toutes ses forces sa jolie blonde dans ses bras, c'était incroyable pour lui. C'était tout ce qu'il voulait, une femme à aimer et qui l'aimerais en retour, une famille à lui. Et voila qu'elle lui offrait tout ça, de manière imprévue certes mais ça restait merveilleux, quelques larmes roulant le long de ses joues sans qu'il puisse s'en empêcher. Au diable la fierté masculine dans ce genre de moments! " Oh mais ne dis pas de bêtises! Je ne t'en veux absolument pas. C'est la plus belle des surprises. Je serais la pour la voir naitre c'est tout ce qui compte! " Il attrapa son visage entre ses mains, embrassant longuement ses lèvres mais dut se reculer quand la petite rentra de l'école. Il se leva immédiatement en se hâtant de rejoindre l'entrée, la ramenant en la portant dans ses bras suite à un grand cri de joie de sa part, déposant pleins de bisous sur ses joues. " Ma petite princesse! Je te lache plus maintenant, t'es obligée de rester dans mes bras! " Il poussait la chaise roulante de son pied, la maintenant bien pour ne pas qu'elle risque de glisser. "Faut que t'arrêtes de grandir mon petit chat! T'as changé en quelques mois!"
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life Ven 4 Sep 2015 - 15:56


Nothing Is Ever Easy In Life

Abraham, Victoria et Hope


Hope était contente d'entendre la cloche sonnée la fin de journée. Les cours qu'elle avait suivis avaient été plus qu'ennuyeux, et rien que la perspective de rentrer chez elle retrouver sa mère lui donna le sourire. Cependant, en sortant de l'établissement, Hope fut légèrement déçue de voir que cette fois ci ce ne fut pas Annie qui vint la chercher mais leur voisine. Hope ne l'appréciait pas beaucoup, notamment à cause de son odeur un peu trop forte pour ses petites narines. Néanmoins, elle lui en était très reconnaissante de faire quelques fois par semaine les navettes entre l'école et sa maison. Hope posa les mains sur les roues de son fauteuil et commença à les faire glisser jusqu'à ce qu'elle arrive au niveau de la femme âgée. " Bonjour" lui dit-elle d'un ton peu convaincant. " Annie ne devait pas venir me chercher aujourd'hui ? " Hope ne pensa pas une seule seconde que cette question pouvait être malpolie mais sa déception était telle qu'elle ne pouvait s'empêcher de la poser. " Non pas aujourd'hui, elle est à l'école ton Annie." Hope baissa la tête en direction de ses pieds la mine triste. " Oh ne fait pas cette tête " lui lança la vieille femme, " tiens je t'ai acheté un cookie, j'ai pensé que ça pouvait te faire plaisir." Hope releva la tête, un visage légèrement plus rayonnant. Elle attrapa le sachet et lui lança d'un ton plus jovial " Merci".
Alors que sa voisine poussait son fauteuil, Hope sortit de son petit sachet le cookie encore chaud de la boulangerie. Il ne lui fallut que quelques minutes pour tout l'engloutir.
En arrivant sur le devant de sa cour, le regard de Hope se dirigea vers une voiture qui ne lui était pas inconnue. Hope réfléchissait mais n'arriva pas à se rappeler de l'endroit où elle avait bien pu la voir. La petite fille salua et remercia de nouveau sa voisine et roula jusqu'à la porte d'entrée. Curieuse de savoir qui pouvait leur rendre visite, elle arriva du premier coup à ouvrir la poignée et pousser la porte. Elle entra en trombe dans le vestibule à l’affut d'un invité quand soudain une tête familière apparut en direction du salon. Un énorme sourire se dessina sur ses lèvres et la petite fille hurla de toutes ses forces tellement elle était contente de revoir Abraham. Ce dernier n'eut pas de difficulté à la soulever et alla la poser sur le canapé. Hope s'agrippait fortement à son cou tout en lui embrassant un nombre incalculable de fois sa joue. Puis son regard se dirigea vers sa mère qui semblait elle aussi très émue. "Maman, maman mais qu'est ce qu'il fait là ?"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #3123 + Nothing is ever easy in life

Revenir en haut Aller en bas
#3123 + Nothing is ever easy in life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-