AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Privilégier les scénarios
Ceux-ci vous offrent des opportunités de jeu et de liens.
Ils permettent en plus bien souvent de compléter une famille.
Banque de Lewiston
N'oubliez pas de jeter un œil à la banque de Lewiston pour bénéficier des avantages et inconvénients
Et pensez que fin de mois signifie impôt sur le revenu et mise à jour des points !

 

 #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
messages



MessageSujet: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Sam 30 Mai 2015 - 19:03



Soulagé malgré tout de te retrouver.

  

La caresse du bois sous mes doigts tout comme le simple fait de manier les gouges pour travailler ce matériau est pour moi tout aussi plaisant que lorsque je fais de la mécanique. Bien que les deux choses n'aient rien à voir l'une avec l'autre, c'est le travail des mains qui les réunit en un point commun qui fait que j'aurais tout aussi bien pu travailler comme mécano plutôt que sculpteur. Mais si je n'ai pas fais de cette autre passion mon métier, j'ai cependant tout à loisir de pouvoir exercer mes talents en rendant service à des habitants de la réserve, lesquels demandent souvent après moi pour divers services étant donné ma débrouillardise. On requiert mon aide pour de menus travaux de bricolage comme pour dépanner un quelconque véhicule ou voir même filer la main pour retaper une vielle caisse étant donné que mon expérience en la chose après avoir retapé la vielle Dodge Challenger de feu ma mère, qui avait salement morflé dans un accident il y a bon nombre d'années. J'ai pour ainsi dire appris sur le tas, comme ça a été le cas pour la sculpture. C'est venu naturellement d'une passion qui s'est aussitôt révélée à moi.

Tout ça pour en venir à l'endroit où je me trouve. Je m'apprête à quitter la vieille grange d'un des habitants du coin qui rencontre des soucis avec sa bagnole. Je lui file la main pour résoudre le soucis mais il me faudra revenir d'ici quelques jours, le temps de recevoir une pièce que le propriétaire a commandé. Il me propose d'ailleurs de prendre l'apéritif avant de partir et s'en suit une invitation à dîner. Chez eux on mange relativement tôt. Il est tout juste sept heures. Et si l'ambiance est sympa, on ne peut pas dire que la cuisine quant à elle, le soit. Aussi, lorsque je rentre chez moi sur les coups de dix heures en moto, j'ai sévèrement la dalle. Je fais néanmoins un détour par les chemins de foret histoire de profiter de l'air frais du soir avant de rentrer, puis une fois à la maison, je retrouve Reise gentiment couché dans l'entrée à m'attendre.

Il ne fait pas spécialement chaud ce soir mais je n'ai jamais trop craint le froid et en traversant le salon pour rejoindre la cuisine, je me débarrasse de mon t-shirt plein de crasse en le balançant sur le montant d'une chaise. C'est là que j'aperçois une silhouette que je n'aurais pas pensé revoir avant un paquet de temps voir même plus jamais. Logan, une des rares personnes que je peux qualifier de plus ou moins proche, est étendue sur l'un des canapés près de la cheminée. Des cadavres de bouteilles trônent sur et à côté de la table basse. Jolie image ... . Moi qui ne m'attendais pas à recevoir de la visite, j'aurais mieux fais de virer ça malgré tout ce matin pendant que j'en avais le courage. Peu importe, je n'ai pas à me justifier. Et si vraiment, je n'aurais qu'à balancer que j'ai reçu du monde la veille.

Il est rare que je boive de la sorte mais disons que c'est une mauvaise période. Trop d'emmerdes en ce moment, trop de doutes dans mon esprit ... . Certes, ce n’est pas une excuse et autant dire que si Sammy était là, je ne me serais jamais hasardé à ce jeu-là. Mais elle est avec Jo en ce moment, elle profite d'un week-end entre sœurs. Chose qui m'étonne et qui fait naitre d'autres doutes dans mon esprit. Pour dire, je n’ai même pas eu la force de surveiller s'il ne se tramait pas quelque chose de louche dans mon dos. Je laisse échapper un soupir à cette pensée. Ces deux-là ensemble, je me méfie quelque peu.

De ton côté, ma présence ne t'as pas réveillée. Je remonte une couverture sur toi et dégage une mèche de tes cheveux qui s'est mise en travers de ta bouche. Reise fait mine de se pointer mais je lui indique de regagner sa panière.

- Qu'est-ce que tu fous là sérieux ... ? soufflais-je d'un air las malgré le soulagement que j’ai de te trouver ici.

On reprends les bonnes vieilles habitudes Blackwood, d'après ce que je vois. Tu es partie du jour au lendemain sans prévenir. De mon côté, j’ai poursuivi les travaux au Manoir. Je me demandais si finalement tout ce que nous avions prévu ensemble pour le W&B Inn afin de le retaper n'allait pas tomber à l'eau alors qu'un beau jour je recevrais un coup de téléphone pour qu'on m'annonce que le manoir a finalement été vendu et que tout ce qui a été entrepris ne trouvera jamais de finalité. Enfin soit, tu es là. Tu avais pris l’habitude avant ton départ précipité de venir régulièrement squatter chez moi. Ça s’est fait naturellement, sans qu'on s’en rende vraiment compte au fil des quelques soirées où tu venais discuter des travaux que tu désirais me voir entreprendre, que ce soit retaper, décorer ou sculpter selon les différents projets que tu avais en tête. Et au final, ce que je peux sans doute qualifier de lien amical s'est alors installé entre nous. Ça entre autre ... .

Accroupis à tes côtés, mes doigts glissent brièvement sur ton bras qui repose mollement sur le bord près de moi. Toujours aussi belle ... . Mon regard s'attarde sur ton visage puis je me redresse et glisse mes bras sous ton corps pour te soulever entre mes bras et te monter jusqu'à la chambre d'amis. Pour un solitaire, je trouve que certaines personnes ont visiblement trop tendance à venir s'égarer chez moi ... . Dans ton cas, tu as de la chance, j'en suis au moins à demi ravi.

Je te pose délicatement sur le lit et Reise bondit de façon toute inhabituelle sur le pieu. Par réflexe, j'élève la voix pour le gronder et le faire aussitôt descendre puis je t'adresses un regard pour voir si de fait, tu t'es réveillée. Apparemment non. Tes yeux restent clos et tes bras se hasardent sur mes bras comme à la recherche de quelqu'un dans ton sommeil, tandis que je suis penché sur toi pour te couvrir. Puis tu tires comme par réflexe pour m'attirer dans tes bras et je bascule alors sous ta prise. Tu ne sembles pas consciente, aussi attendons de voir ta réaction quand tu rouvriras les yeux si d'ici là je n’ai pas réussi à me dégager sans te tirer de ton sommeil.


made by MISS AMAZING.


Dernière édition par Chris Crow le Dim 7 Juin 2015 - 8:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Sam 6 Juin 2015 - 13:49


Soulagé malgré tout

de te retrouver
Logan & Chris

« Les passagers du vol Delta Airlines 7525 en direction de Seattle, sont priés de se rendre à la porte 3 dans les plus bref délais. »

Une tête blonde se leva au milieu de la foule. Les passagers fraîchement débarqués se pressaient de récupérer leurs bagages pour enfin quitter l'aéroport. Logan, elle, prenait son temps. Elle n'avait qu'un havresac beige sur le dos en guise de bagage en cabine. Elle avait quitté Lewiston si subitement qu'elle n'avait rien prit avec elle dans sa fuite, et revenait à présent qu'avec quelques vêtement fourré au fond de son sac. La blonde n'eut donc pas à s'attrouper autour du carrousel avec les autres passagers, et sortit de l'aéroport avant tous les autres, ses papiers et son téléphone portable en main. Elle alla dans le parking de l'aéroport et se dirigea directement vers sa voiture qui se trouvait encore à l'emplacement où elle l'avait laissé plusieurs mois plus tôt.

Arrivé au véhicule, la Blackwood se sentit à peine surprise de le trouver dans le pitoyable état qu'il était. La carrosserie avait été tartinée d’œufs cru écrasé qui avaient fini par séché au soleil depuis le temps, et on avait écrit sur le par-brise en rouge : « NEVER CAME BACK FIREBUG ». La blonde poussa un long soupire exaspéré, tout en laissant tomber son sac sur le sol. Elle leva les yeux au ciel en soufflant pour elle-même « C'est 'come back' et non 'came back', bande d’analphabètes... Faites chier si vous le voulez, mais faites-le bien... ». Puis récupéra au fond de son sac un t-shirt et une bouteille d'eau, et entreprit de nettoyer le par-brise. Cela lui prit du temps... Beaucoup trop de temps. Elle avait déjà perdu son avance sur les autres passagers qui eurent le temps de récupérer leurs bagages et tous partir. La crasse était trop tenace pour s'enlever complètement, mais Logan s'arrêta finalement lors qu'elle jugea la vue suffisamment dégagé pour pouvoir conduire sans problème. Elle jeta son sac sur la banquette arrière et démarra sa Jeep.

Sur la route vers Lewiston, Logan ne pu s'empêcher de se remémorer son arrivé en ville. Il y a tout juste un an, exactement à la même période, elle avait prit cette même route, dans une Jeep
Defender, pour aller à Lewiston. Pour y commencer une nouvelle vie. Et voilà où elle se trouvait aujourd'hui, dans la poursuite de cette nouvelle vie idyllique : dans sa Jeep poussiéreuse qui faisait peine à regarder, sur cette même route, en direction de Lewiston. Et pourquoi ? En même pas un an, elle avait gâché ses chances de vivre la vie dont elle rêvait alors qu'elle avait pourtant tout pour réussir ? Et pourquoi elle avait gâché ses chances ? Par bêtise, sûrement. Connerie, plutôt. Pourquoi est-ce qu'elle était là, à conduire sur cette route, en direction de cette ville où plus rien ne l'y attendait ? Où personne ne l'y attendait.

Logan freina sèchement sur le bord de la route, et appuya sa tête sur le volant. « Mais qu'est-ce que tu fous là, sérieusement, Logan... S'pèce de conne ! T'apprendras jamais ! » se reprocha-t-elle à elle-même avant de donner un coup sur le tableau de bord. Elle n'arrivait même pas à se souvenir pourquoi elle était revenue. Quelle idée lui était passé par la tête lorsqu'elle avait prit ce billet pour Lewiston ? Ses tripes s'étaient fait la malle, et elle se sentit incapable de le faire. De passer le panneau « Welcome to Lewiston », et retrouver ces visages qu'elle n'avait plus revu depuis des mois.

La blonde finit par relever la tête, et ce n'est qu'à cet instant qu'elle remarqua où elle s'était arrêté. A quelques mètres de là, éclairé par les phares de sa voiture, un panneau était planté devant l'entrée d'une route annexe où on pouvait lire : « Entering Nez Perce Indian Reservation ». La réserve indienne. Sans y réfléchir plus que cela, la blonde redémarra la Jeep et pénétra sur le territoire des Nez-Percé. Elle avait déjà emprunté cette route à quelques reprises. Suffisamment pour qu'elle s'y sente familière. Une de ses relations professionnelles, qui dérapa quelques fois durant certains soirs (si on pouvait appeler cela 'déraper' avec Logan et son 0% de taux d'alcoolémie constant), était un amérindien vivant dans la réserve, avec qui elle avait discuté sur des projets pour le W&B Inn. La blonde avait fini par prendre l'habitude de s'incruster chez lui certaines nuits, lorsqu'elle se sentait trop oppressé par la ville et avait besoin de calme. C'était exactement ce qu'elle ressentait à cet instant, bien qu'elle n'était techniquement pas encore retourné à Lewiston.

Arrivé au campement de Wallowa Lake, elle laissa sa voiture garé dans un coin feuillu, à l'abri des regards. Il n'était pas nécessaire d'attirer l'attention sur le Crow en laissant la Jeep peinturé d'oeufs séchés devant chez lui. Logan récupéra son sac et marcha jusqu'au #10, où se trouvait la cabane de Chris. Elle ne fut pas surprise de découvrir la porte non verrouillé, ni la maison vide. Cependant, elle sursauta en voyant le chien de Chis sortir de nulle part. Celui-ci semblait la reconnaître, puisqu'il ne se montra pas agressif à son arrivé, mais Logan ne pu s'empêcher de garder ses distances. Elle n'avait jamais apprécié les chiens, et celui-ci ne faisait pas exception.

Les habitudes ayant la vie tenace, elle reprit rapidement ses repères dans l'antre des Crow, et fit bien rapidement comme chez elle. Elle laissa tomber son sac dans un coin, et alla s’affaler sur le canapé, sans se soucier du désordre ambiant. Elle avait l'habitude de pire dans son propre chez elle. Elle resta ainsi un moment, allongé, la main sur le front, à observer le plafond, en attendant que quelqu'un vienne donner signe de vie. Logan resta sûrement ainsi un trop long moment, puisque sans s'en rendre compte, ses yeux se fermèrent peu à peu, et son esprit divagua au grès des rêves que son esprit lui concocta.

Un rêve... Ce n'est qu'un rêve. Et pourtant, lorsqu'elle le vit, son cœur s'arrêta. Sa silhouette de dos se dessinait dans la brume onirique, et bien qu'elle ne voyait pas son visage, elle reconnaissait les épaules large de ce grand blond qui lui tournait le dos. Il suffit d'un clin d'oeil, d'un moment d'inattention, pour que la silhouette disparaisse brusquement dans la brume. Non, il ne faut pas qu'il disparaisse... Il risque de vraiment disparaître, pour toujours. Il risque de... De... Logan devait le trouver pour l'arrêter. Elle s'enfonça dans la brume qui semblait ralentir chacun de ses pas, si bien qu'elle eu l'impression d'avancer au ralentit. Lent, c'était trop lent. Elle allait finir par arriver trop tard. Il allait finir par... Et voilà qu'il réapparaissait, derrière un nuage de brume. Cette fois-ci, Logan ne pouvait pas le laisser disparaître à nouveau. Elle ne devait pas. Elle tendit les bras aussi loin que possible, et fini par l'atteindre. Certaine de ne pas vouloir lâcher sa prise, elle l'entoura dans ses bras. Il était hors de question qu'elle le laisse partir. Jamais.

Logan sentit immédiatement que quelque chose était étrange. L'odeur, les sensations... Ce n'était pas les mêmes. C'est ainsi qu'elle échappa à l'emprise du rêve, et se réveilla peu à peu. En ouvrant les yeux, ceux-ci s'écarquillèrent en découvrant la victime de l'emprise de ses bras. La blonde se réveillait avec Chris Crow bloqué dans son étreinte. Elle lâcha immédiatement son emprise, et se releva en position assise. Logan eu la surprise de découvrir qu'elle s'était réveillé sur le lit de la chambre d'amis. Comment elle était arrivé là ? La Blackwood était certaine de s'être assoupie sur le lit. Après avoir prit quelques secondes pour se rendre compte de ce qui s'était passé, elle s'adressa à l'amérindien : « Ah... Désolé... Je t'ai prit pour le livreur de pizza... » Et comme pour confirmer son mensonge, son ventre se fit complice en émettant à cet instant même un gros gargouillement sonore. Logan s'était complètement perdues dans ses pensées pour son retour à Lewiston, si bien qu'elle avait oublié à quand remontait son dernier repas.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Ven 12 Juin 2015 - 10:45



Soulagé malgré tout de te retrouver.

  
Bloqué sous ton étreinte un bref instant, tu sembles te réveiller et tu réagis alors aussitôt en te rendant compte de la situation. Je ne sais pas au juste à quoi tu rêvais mais soit. Tu te redresses en position assise, les yeux écarquillés. Tu sembles pour le moins étonnée de te trouver ici et je te laisse le temps de te réveiller gentiment.

« Ah... Désolé... Je t'ai prit pour le livreur de pizza... »

- Salut Chris ... ironisais-je avant de souligner : Drôle de fantasme, par rapport à ta référence. Je me redresse et te lance en sortant de la pièce, retrouve-moi dans la cuisine, je vais préparer de quoi caler ton estomac.

Je ne sais pas au juste depuis combien de temps tu es de retour ici. Peu importe. Tu sauras me le dire en temps voulu. Je prépare un casse-dalle pour toi et te tends l'assiette lorsque tu débarques dans la cuisine. De mon côté, je grignote quelques biscuits trouvés dans le placard. J'ai pas trop le goût à la parlote ce soir malgré ta présence ici. J'éprouve désormais un sentiment partagé sur les raisons qui t'ont menées ici. Je me demande si tu ne vas pas repartir aussitôt revenue ou si tu n'es là que pour un bref moment ou va savoir pour récupérer des affaires et repartir de façon toute définitive. Tu es partie du jour au lendemain sans un mot. Je me demandais si le travail engagé au manoir n'allait pas finir par me laisser le bec dans l'eau. J’ai toutefois poursuivi par amour de mon métier et par passion dans ce que je fais et via les projets établis avec toi. C'était pourtant à mes risques et périls étant donné que je prenais le risque si tu ne revenais pas et si le manoir était alors remis en vente, de ne pas être payé pour tout le travail effectué durant ton absence. Enfin soit. J’ai également un autre sentiment partagé sur un point. Celui-là même qui a attiré la colère de la majeur partie des habitants sur toi et qui t'as sans doute ainsi poussée à partir si c'est là ta raison comme je m'en suis fais l'hypothèse. Ce n’est toutefois qu'une parmi d'autres.

- Tu m’expliques ? dis-je sur un ton plus sec que je ne l'ai désiré.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Ven 12 Juin 2015 - 14:13


Soulagé malgré tout

de te retrouver
Logan & Chris

Si elle n'était pas sûre d'être entré chez Chris Crow, Logan aurait eu de la peine à reconnaître celui-ci. Il s'était passé suffisamment de temps depuis la dernière fois qu'elle avait rencontré l'amérindien qu'elle en avait pratiquement oublié le visage. Ou peut-être était-ce tout simplement lui qui avait changé. La blonde ne saurait dire. Elle se sentit presque mal de ne pouvoir se souvenir de quoi avait l'air le Crow, et elle sentit comme une pique lorsque celui-ci lui lança : « Salut Chris... » Ce à quoi la blonde répondit du tact au tact, comme un vieux réflexion qu'on n'oublie pas, « Salut Logan ! »

L'amérindien ne manqua pas l'occassion de se moquer du pauvre mensonge que la Blackwood lui avait sortit : « Drôle de fantasme » A savoir s'il l'a croyait ou non, elle n'aurait pu le deviner. De toute manière, cela n'avait pas s'importante qu'il l'a croit ou non. Cela faisait bien longtemps que Logan avait abandonné l'idée d'être cru ou non par les habitants de la région. A la moquerie du Crow, la blonde répondit avec sa répartit habituelle : « Pas plus que celui du plombier venu déboucher le siphon humide d'une femme au foyer délaissée... » Et la revenante rit elle-même à son commentaire. Un petit rire en coin, légèrement tordus, signe qu'elle n'avait pas réellement le cœur à rire malgré une bonne volonté. Elle se passa négligemment les doigts dans ses cheveux blonds, non pas pour les arranger et s'assurer qu'aucun épis ne s'était formé durant sa sieste, mais pour les ebourrifer plus qu'ils ne l'étaient déjà. Après quoi elle poussa un soupire exaspéré. Déjà qu'elle ne savait que faire de sa tignasse lorsqu'elle portait le cheveu long, elle savait encore moins comment la gérer maintenant qu'elle le portait court. Elle regrettait chaque jour de s'en être débarrasser. Comme si l'opinion des gens allait changer avec sa coupe de cheveux.

Pendant que Logan se lamentait intérieurement sur son problème capillaire, « Retrouve-moi dans la cuisine, je vais préparer de quoi caler ton estomac. ». Logan sursauta d'un bond et tenta de refuser l'attention d'un « Non, ce n'est pas la peine... ». Mais le Crow avait déjà filé comme un éclair dans la cuisine. La blonde entreprit de se lever, mais ses membres engourdis et une maladresse mal venue la fit s'empêtrer dans les draps et couverture, si bien qu'elle réussit effectivement à sortir du lit, mais non sans glisser et se ratatiner au pied du meuble. Le temps qu'elle se libère des draps geôliers, et cesse de chercher vainement ses chaussures dans la chambre qu'elle avait tout simplement laissé près du canapé après les avoir enlever avant de s'endormir, elle débarqua en trombe dans la cuisine. Trop tard. Chris avait déjà fini de préparer un petit plat pour elle, en bon hôte qu'il était, et le tendait  vers elle pour l'inviter à se rassasier. A la vue du plat, Logan ne pu s'empêcher d'afficher une grimace. Elle n'avait pas l'habitude de manger dehors, et encore moins des plats qu'elle ne préparait pas elle même. En général, elle se nourrissait en fouillant dans les placards des autres, tel un raton-laveur faisant les poubelles. Les petits plats préparés ne la tentait pas vraiment, surtout lorsqu'elle n'avait pas vu la dite préparation. Même morte de faim, Logan osa murmurer son ingratitude : « Ouuh la... C'est quoi ça... ? J'espère que tu n'essaie pas de m'empoisonner... » Question rhétorique. La blonde n'attendit même pas de réponse de la part de l'amérindien (elle n'en attendait pas), et s'approcha des placards pour commencer à les fouiller, examinant méthodiquement chaque produit qu'elle y trouvait.

Le ton sec que le Crow employa en lui demandant finalement « Tu m'explique ? » ne pouvait laisser douter de ce qu'il voulait dire par là. Cependant, Logan fit mine de rien, et répondit d'un ton désinvolte : « Bah si ça se trouve, les habitants de la ville t'ont demandé de m'empoisonner dès que t'en aura l’occasion. ». Puis elle pouffa d'un rire amusé en ajoutant : « Ca ne m'étonnerait pas... ». La blonde sortit finalement un pot de marmelade qu'elle ouvrit en s'adossant au plan de travail. Sans gène, elle plongea un doigt dedans et goûta à la confiture d’agrume. Puis elle pointa ce même doigt vers l'extérieur. « ...Surtout vu l'état dans lequel j'ai retrouvé ma bagnole. »
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Ven 12 Juin 2015 - 15:12



Soulagé malgré tout de te retrouver.

  
En quittant la chambre, je t'entends prononcer quelque chose mais je ne cerne pas tes paroles et je file en cuisine pour préparer un sandwich vite fait avec du jambon, de la salade et des tomates, lequel je dépose dans une assiette et te tends lorsque tu me rejoins dans la pièce. Debout, appuyé contre le meuble, j'affiche une drôle d'expression lorsque tu fais carrément la grimace devant cette dernière. Ça a littéralement le don de m'agacer sur l'instant et je récupère l'assiette dans un geste brusque pour en vider le contenu dans la poubelle et ensuite balancer cette dernière sur le bord de l'évier non sans renverser un bol au passage qui finit sa course dans l'évier. Je ne suis pas en colère, juste agacé et mon tempérament de rustre ressort d'autant plus. La question de l'empoisonnement n'a fait que m'exaspérer. Tu es là depuis à peine quelques minutes depuis le moment où je t'ai trouvée, mais tu parviens à me rendre encore plus irascible que d'habitude. Je ne me rappelle pas que tu étais comme ça auparavant. Ou alors ton départ t'as quelque peu changé. Va savoir. Peut-être que je n’ai gardé qu’en souvenir, tes meilleurs côtés ... .

Quoi qu'il en soit, tu n'es pas décidée à me répondre et tu détournes la conversation en attirant mon attention sur ta foutue bagnole qui est en effet dans un triste état. Je sors sans un mot dehors voir ça d'un peu plus près. Les inscriptions sont explicites. A quoi bon faire un commentaire si ce n'est t'offrir de nettoyer ta caisse si tu le souhaites avec le tuyau d'arrosage et du produit que tu trouveras dans le placard du garage. A toi de voir si tu veux t'atteler à la tâche maintenant vu l'heure. Quant à moi, je vais me poser sur les marches pour me griller une cigarette. Je n’ai pas grand chose à dire si tu n'es pas toi même apte à me fournir quelques explications. Tout ça me fatigue d'avance. J'ai le sentiment que tu vas ramener un tas d'emmerdes avec toi et si au départ j'étais heureux de te retrouver ou pour le moins soulagé, je ne saurais dire si c’est plus en rapport avec le fait que tu sois de retour ou si c’est simplement le soulagement de savoir que je pourrais enfin réclamer ma paye et voir ce que tu prévois via ton retour en ville.


made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Sam 13 Juin 2015 - 11:41


Soulagé malgré tout

de te retrouver
Logan & Chris

Lorsque le Crow balança l'assiette vers l'évier, faisant glisser un bol dedans avec fracas, Logan sursauta, tout en essayant de faire mine de rien. Pendant un instant, elle avait même cru que c'était elle que l'amérindien visait avec la vaisselle, et s'était donc instinctivement décalé d'un pas sur le côté pour éviter le potentielle projectile. Voyant que Chris n'avait pas réellement eu la mauvaise idée de s'en prendre physiquement à elle (pour l'instant), la blonde se retient de faire un commentaire, et se contenta de replonger un doigt dans la confiture pour continuer d'en goûter silencieusement.

Quand le tueur d'ours sortit finalement de la maison, Logan lâcha enfin le pot de marmelade qu'elle referma, avant de pousser un long soupire. Elle se rinça les mains dans l'évier, et en profita au passage pour se passer de l'eau sur le visage afin de se rafraîchir. Il suffisait qu'elle disparaisse quelques mois pour que le Crow oublie à quel point sa personnalité pouvait être exaspérante. Pas étonnant que la blonde ne se soit jamais faites beaucoup d'amis en ville. Ou du moins, des amis qui pouvait la supporter assez longtemps, elle et son manque de tact.

La blonde ouvrit le réfrigérateur pour se servir. Elle en sortit deux canettes de coca. Elle aurait pu prendre pour Chris une bière qui trônait entre la salade et le poulet. Mais au vu des cadavres de bouteilles qui parsemait le salon, et de l'humeur actuellement irascible de l'amérindien, la blonde jugea plus responsable de s'en abstenir. Elle sortit donc à son tour, deux canettes dans les mains. Elle resta néanmoins à l'entrée, et se contenta de déposer l'une des boisson sur une marche, près du Crow. La blonde s'adossa à l'encadrement de la porte et ouvrit sa canette pour en boire une longue gorgée tout en observant les arbres dans l'obscurité. Au bout de quelques minutes de silences, Logan finit par craqué. Elle lâcha un « Aaah... Laisse tomber. C'était une mauvaise idée. » avant de poser sa canette sur le garde fou, puis retourna à l'intérieur pour récupérer son sac et ses chaussures. De retour à l'entrée, elle commença à remettre ses chaussures, et entreprit de nouer ses lacets. Mais ses mains tremblantes n'aidaient pas à la tâche.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Sam 13 Juin 2015 - 14:50



Soulagé malgré tout de te retrouver.

 
Je ne sais pas ce que tu fous pendant que je suis dehors en train de faire le tour de ta bagnole mais j'entends du bruit venant des placards et du frigo. Tu ressors un bref instant plus tard avec deux canettes de coca qui trainaient au frais. Tu ne sembles pas décidée à parler ni à me rejoindre sur les marches où je me suis installé. Et tu ne trouves aucun intérêt à nettoyer la bagnole de ces graffitis qui la couvrent présentement. En même temps vu l'heure, ce n'est pas ce que tu dois avoir le plus envie de faire même si te ramener avec ta bagnole comme ça en ville attirera assurément tous les regards. Je me demande comment tu envisages ton retour en ville et ce que tu es venues foutre ici quand un instant plus tard, tu regagnes l'intérieur de la maison pour finalement ressortir avec sac et chaussures que tu renfiles visiblement, prête à filer. Soit. Si tu préfères partir, fais-le. Je n'émets pas le moindre commentaire, le regard ailleurs. Je regagne l'intérieur en te lançant simplement :

- Il faudra qu'on statue sur la suite concernant les avancements des travaux, dis-je en référence au boulot exécuté au manoir en ton absence. T'auras qu'à me passer un coup de fil lundi matin lorsque tu y seras.

Là-dessus, je referme la porte et monte me coucher. J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi je réagis ainsi. Certainement que je te tiens plus rancune que je ne me l'imaginais suite à ton départ inexpliqué. Pour un retour, on peut dire que ça ne commence pas vraiment bien dans le genre. Pourtant dans le genre plus frustrant que moi tu meurs au niveau du comportement, je devrais être d'autant plus tolérant et je le suis habituellement il me semble mais sans doute que tout ça m'a pris au dépourvu. Quoi qu'il en soit, une bonne nuit de sommeil me fera le plus grand bien et lorsqu'on se retrouvera la prochaine fois, nous pourrons discuter plus posément de ce qui concerne le W&B Inn.


made by MISS AMAZING.

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Lun 15 Juin 2015 - 10:36


Soulagé malgré tout

de te retrouver
Logan & Chris

Logan prévoyait de partir. Elle sentait qu'elle tombait mal, ou n'était pas désiré à cet instant. Elle ne s'attendait pas à se qu'on la retienne ou quoi que ce soit. Elle ne s'offusqua donc pas lorsque l'amérindien la laissa partir d'un froid : « Il faudra qu'on statue sur la suite concernant les avancements des travaux. T'auras qu'à me passer un coup de fil lundi matin lorsque tu y seras.  », avant de rentrer chez lui et de claquer la porte au nez de la blonde. Celle-ci avait même déjà descendu les marches et filait à grande enjambés vers sa voiture.

La blonde balança son sac à l'arrière de la jeep et se glissa sur son siège. La clé dans le contact, les phares allumés, et les mains sur le volant. Logan allait sortir de son stationnement lorsque ses yeux s'arrêtèrent sur le reste des graffitis du pare-brise qu'elle n'avait pu nettoyer complètement : « NEVER CAME BACK FIREBUG » pouvait-on encore y lire. « Never come back, angel of death... » murmura la Blackwood pour elle-même. Et ses mots se perdirent dans quelques secondes de silence avant qu'elle reprenne les clé et sorte de la Jeep d'un bond.

Elle retourna vers la maison du Crow, et y entra sans même prendre la peine de frapper. A mesure qu'elle s'enfonçait à l'intérieur, elle tournait la tête à droite à gauche pour vérifier dans chaque pièce si Chris s'y trouvait. Elle arriva finalement à sa chambre dont elle ouvrit la porte d'une volé, et l'y trouva. D'abord essoufflée, Logan tenta de reprendre sa respiration tout en balbutinant, cherchant ses mots. Lorsqu'elle lâcha enfin : « Que... Que j'explique quoi ?! Il y a rien à expliquer : j'me suis enfuis, comme une lâche... » La jeune femme passa ses mains sur son visage, qui finirent leur course dans ses cheveux. Et elle continua : « Je sais même pas pourquoi je suis là. T'sais... Ça m'a prit beaucoup de couilles pour descendre de ce putain d'avion, mais j'ai beau y réfléchir encore et encore, j'arrive même pas à me rappeler pourquoi j'suis revenue... » Non, elle ne s'en souvenait pas. Elle avait beau chercher, mais elle ne se rappelait même pas d'être monté dans l'avion. C'était le trou noir, le néant. Un black-out total. Cela ne l'étonnerait même pas qu'elle ai été soûle à ce moment là, malgré qu'elle n'était pas du genre à toucher ne serait-ce qu'une goutte d'alcool. Cela expliquerait bien des choses

« J'ai fui. Je fui tout le temps... Même quand j'ai débarqué à Lewiston la première fois, j'étais en train de fuir. Je passe mon temps à fuir. Dès que ça va mal, j'me barre. C'est tout ce que je suis foutu de faire. Fuir, fuir, fuir... » se répétait Logan tout en s'adossant au mur pour se laisser tomber par terre, le visage plongé dans ses main. Puis elle donna brusquement un coup de poing dans le mur, avant de le coller sur son fronc. « Mais j'sais pas quoi faire d'autre... Il y a trop d'emmerdes... Pas moyens de régler tout ça... J'vois pas qu'est-ce que j'peux faire à part me barrer loin d'ici...»
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
messages



MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Ven 19 Juin 2015 - 15:39



Soulagé malgré tout de te retrouver.

  

En grimpant jusqu'à ma chambre, je songe à mon attitude et je prête l'oreille, me demandant si tu vas partir ou non. J'y suis allé un peu fort mais tu me connais, j'ai un tempérament plutôt emporté. Je n'aurais sans doute pas du agir si brutalement face à ton retour. J'imagine trop bien le stress qui doit t'habiter mais je suis comme ça. Tu sais que ma porte reste ouverte malgré tout. Ce n'est pas la première fois que tu viens squatter malgré ça. Néanmoins, ne comptes pas sur moi pour te le dire. Ce n'est pas mon genre.
Je me débarrasse de mes fringues en vrac dans la pièce tandis que je regagne mon pieu, enfilant un pantalon léger pour la nuit au cas où tu referais surface dans ma chambre comme je m'y attends un peu en repérant ton tas de boue toujours garé en bas. Le moteur tourne et tes phares sont allumés mais le véhicule ne bouge pas. Tu hésites sans doute. Moi aussi ... . Mais lorsque j'hésite ainsi à redescendre pour venir moi-même couper le moteur et t'inviter à rentrer, voilà que celui-ci se coupe. Je n'aurais finalement pas besoin de bouger. Un bref instant plus tard, j'entends la porte en bas se refermer suivi de tes pas dans l'escalier.
La porte de ma chambre s'ouvre à la volée et ce sans délicatesse. Je t'imagine furieuse, prête à m'insulter de tous les noms et déjà, un sourire amusé se profile sur mes lèvres.

« Que... Que j'explique quoi ?! Il y a rien à expliquer : j'me suis enfuis, comme une lâche ... Je sais même pas pourquoi je suis là. T'sais... Ça m'a prit beaucoup de couilles pour descendre de ce putain d'avion, mais j'ai beau y réfléchir encore et encore, j'arrive même pas à me rappeler pourquoi j'suis revenue... »

Je demeure silencieux face à tes propos, un sourcil légèrement arqué, te laissant ainsi tout à loisir de poursuivre.

« J'ai fui. Je fui tout le temps... Même quand j'ai débarqué à Lewiston la première fois, j'étais en train de fuir. Je passe mon temps à fuir. Dès que ça va mal, j'me barre. C'est tout ce que je suis foutu de faire. Fuir, fuir, fuir... »

Tu te laisses glisser contre le mur face à moi de l'autre côté du lit, le visage plongé dans les mains avant de laisser éclater ta frustration quelques secondes plus tard.

« Mais j'sais pas quoi faire d'autre... Il y a trop d'emmerdes... Pas moyens de régler tout ça... J'vois pas qu'est-ce que j'peux faire à part me barrer loin d'ici...»

- Où que tu ailles tu auras plus ou moins des emmerdes. Et si tu es revenue ici c'est sans doute par besoin de régler certaines choses, déclarais-je simplement.

Tu comprendras aisément ce que j’ai voulu dire par là. Tout le monde a son lot d'emmerdes dans la vie, certains plus que d'autres mais il ne tient qu'à nous de les régler et de les affronter. Fuir ne dure qu'un temps et ne nous soulage pas forcément. J'en sais plus ou moins quelque chose. Je tapote la place à côté de moi sur le lit pour t'inciter à venir te poser à côté de moi. Tu sembles peu encline à venir mais je ne note pas.

Je finis par m'endormir alors que le calme est revenu et lorsque je m'éveille quelques heures plus tard sur les coups de six heures du matin, je me glisse discrètement hors du lit pour regagner la cuisine et faire couler du café. Je prendrais une douche plus tard vu que je vais me mettre après ta bagnole. Te laisser affronter de nouveau ces saletés inscrites n'est pas une si bonne idée, je préfère m'en charger. Reise réclame sa gamelle pendant que je me débarbouille un peu dans la salle de bain avant de m'y atteler. je préfère travailler à la fraîche avant que le soleil ne se mette à cogner.

made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Logan W. Blackwood
Chevalier Jedi
2747 $
27/09/1987 $
2747 messages
Mensonges : 2747
Anniversaire : 27/09/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Dim 21 Juin 2015 - 11:59


Soulagé malgré tout

de te retrouver
Logan & Chris

La jeune femme restait la tête baissé, les mains dans ses mèches de cheveux blonds qu'elle agrippait, arrachait presque. Elle n'osait même plus lever le regard vers l'amérindien, et l'écouta d'une oreille distraite lorsqu'il répondit à sa plainte : « Où que tu ailles tu auras plus ou moins des emmerdes. Et si tu es revenue ici c'est sans doute par besoin de régler certaines choses. » Évidement. Logan était si douée pour s'attirer des ennuis qu'elle en aurait où qu'elle aille. C'est bien pour ça qu'elle était revenue. A savoir si elle avait besoin de régler des choses ou non, elle en doutait. Elle aurait très bien pu ne jamais remettre les pieds ici. Engager des déménageurs pour récupérer ses affaires, et vendre le W&B Inn par l'intermédiaire d'une agence. Elle aurait pu disparaître sans un mot, comme elle savait si bien le faire.

Logan entendit Chris tapoter le lit, sûrement pour l'inviter à l'y rejoindre. Mais la blonde l'ignora, faisant mine de n'avoir pas entendu. Elle resta ainsi un longtemps moment, ne faisant pas attention au minutes qui s’écoulaient. Lorsqu'elle releva enfin la tête, le Crow s'était déjà endormir. Logan se  leva et sortit discrètement de la pièce et alla se glisser dans la chambre d'amis où elle s’affala sur le lit avant de se mettre en position fœtale au milieu des draps défaits.

Lorsque le jour pointa son nez, un rayon de soleil traversa la vitre de la fenêtre pour venir déranger le sommeil de la Blackwood. Elle plongea vivement la tête sous un oreiller en grognonnant. La nuit avait été bien trop courte à son goût. Elle s'était toujours plainte de l'absence de rideaux aux fenêtres de la chambre d'amis, et de toute évidence, le Crow n'a toujours pas été décidé à en installer. En installerait-il seulement jamais ? Peut-être était-ce sa façon à lui de raccourcir autant que possible le séjour des invités indésirables. Quoi qu'il en soit, rayon de soleil ou pas, Logan était partie pour rester au lit encore de longues heures.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
Connor J. Malone
Maître Jedi
4702 $
13/08/1987 $
4702 messages
Mensonges : 4702
Anniversaire : 13/08/1987


MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan] Lun 22 Juin 2015 - 18:32

Terminé

______________________________

I'm with you till the end of the line
♪ Oh, if I could go back in time, When you only held me in my mind, Just a longing gone without a trace, Oh, I wish I'd never ever seen your face, I wish you were the one. ♪
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
messages



MessageSujet: Re: #10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan]

Revenir en haut Aller en bas
#10 Soulagé malgré tout de te retrouver. [Chris & Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» Malgre tout, Haiti progresse.
» 01. L'amitié résiste à tout
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» Chris Sabin VS Brock Lesnar VS Chris Masters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEVER TELL ™ :: Saison 2 :: archives sujets terminés et abandonnés-